institut

ÉVÉNEMENTS

  • FRONTIÈRE CHINOISE

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUE SONT DEVENUS NOS HÉROS ?"

    Seven Women (USA, 1966) 1h27 – copie 35 mm
    Réal. John Ford
    Int. Anne Bancroft, Sue Lyon, Margaret Leighton…

    1935. Le docteur Cartwright rejoint la mission que dirige Agatha Andrews, à la frontière entre la Chine et la Mongolie. L’arrivée de cette femme aux idées très libres va semer le trouble…

    Film présenté par Carole Desbarats (vice-présidente des "Enfants de cinéma", membre du comité de rédaction de la revue Esprit), et précédé par une conférence de C. Desbarats à 18h30 à l’amphithéâtre de la Verrière : « De nouvelles héroïnes » (entrée libre)
    Pour le film, tarif unique : 4 €

    Ciné-cité-philo est un partenariat entre la direction de la culture de la ville d’Aix, l’Université populaire du pays d’Aix et l’Institut de l’image

    Frontière chinoise

    Séances

    • jeudi 19 janvier à 20h30
  • HARVEY MILK

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUE SONT DEVENUS NOS HÉROS ?"

    (USA, 2008) 2h07 – copie 35 mm
    Réal. Gus Van Sant
    Int. Sean Penn, Josh Brolin, Emile Hirsch…

    Le film retrace les huit dernières années de la vie d’Harvey Milk, qui fut dans les années 70 le premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles, à San Francisco en Californie….

    Film présenté par Charles Guittard, professeur à l’Université Paris Ouest-Nanterre, philologue, historien de la religion romaine (Conférence de C. Guittard sur les héros de l’Antiquité et des temps modernes à 18h30 à l’Amphithéâtre de la Verrière – entrée libre).
    Pour le film, tarif unique : 4 €

    Harvey Milk

    Séances

    • mardi 28 février à 20h30
  • TROIS JOURS ET UN ENFANT

    SOIRÉE URI ZOHAR

    Shlosha yamim veyeled (Israël, 1967) 1h30 – DCP
    Réal. Uri Zohar
    Int. Oded Kotler, Shai Asharov, Yehudit Sola…

    Un étudiant se voit confier pendant trois jours la garde de l’enfant d’une femme qu’il a aimée…

    Adapté d’une nouvelle d’A.B. Yehoshua, Trois jours… est construit comme un « monologue intérieur », et s’inspire des modes de narration du Nouveau roman ainsi que de certains films d’Alain Resnais.

    En partenariat avec le festival « Regards sur le cinéma israélien » et le Centre Darius Milhaud, une soirée consacrée au cinéaste israélien culte des années 60 Uri Zohar.

    Trois jours et un enfant

    Séances

    • mercredi 8 mars à 18h30
  • LES VOYEURS

    SOIRÉE URI ZOHAR

    Metzitzim (Israël, 1972) 1h30 – DCP
    Réal. Uri Zohar
    Int. Arik Einstein, Uri Zohar…

    Sur la plage, à Tel-Aviv, les aventures de deux amis qui ne veulent pas grandir. Elli, marié, guitariste et grand séducteur, galère pour gagner sa vie et trompe sa femme sans l’assumer. Gutte, beach boy bougon, voudrait multiplier les conquêtes mais manque de tact…

    Le portrait drôle et désenchanté de la bohème de Tel-Aviv. L’impact du film en Israël fut tel que la plage a été baptisée la Plage des Voyeurs. Le seul vrai film culte israélien !

    Films présentés par Xavier Nataf, directeur du festival

    Pot offert à 20h15

    Les Voyeurs

    Séances

    • mercredi 8 mars à 20h45
  • DISCOUNT

    RENCONTRE AVEC LOUIS-JULIEN PETIT

    (Fr., 2015) 1h45 – DCP
    Réal. Louis-Julien Petit
    Int. Olivier Barthelemy, Corinne Masiero, Pascal Demolon…

    Pour lutter contre la mise en place de caisses automatiques qui menace leur travail, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif », en récupérant des produits qui auraient dû être gaspillés…

    Louis-Julien Petit est invité par l’option cinéma du lycée du Sacré-Cœur, où il a été élève et a passé son bac en 2001.

    En présence du réalisateur. Film précédé par une rencontre avec les élèves du lycée du Sacré-coeur.

    Discount

    Séances

    • jeudi 16 mars à 13h00
  • CAROLE MATTHIEU

    RENCONTRE AVEC LOUIS-JULIEN PETIT

    (Fr., 2016) 1h25 – DCP
    Réal. Louis-Julien Petit
    Int. Isabelle Adjani, Corinne Masiero…

    Médecin du travail dans une entreprise aux techniques managériales écrasantes, Carole Matthieu tente en vain d’alerter sa hiérarchie des conséquences de telles pratiques sur les employés. Lorsque l’un d’eux la supplie de l’aider à en finir, Carole réalise que c’est peut-être son seul moyen de forcer les dirigeants à revoir leurs méthodes…

    En présence de Louis-Julien Petit. Film précédé par une rencontre avec les élèves, ouverte au public.

    Carole Matthieu

    Séances

    • jeudi 16 mars à 15h45
  • LETTRE À SENGHOR

    LE PRINTEMPS DES POÈTES

    (Sénégal, 1997) 49 min - copie 35 mm
    Réal. Samba Félix Ndiaye

    Qui était Léopold Sédar Senghor ? Parce qu’il a hanté la jeunesse du cinéaste, parce qu’il a fait de la négritude une affaire d’État, parce qu’il a toujours défendu la langue française, le dirigeant et penseur sénégalais a donné à Samba Félix Ndiaye l’envie de percer ses secrets. Pour cela, le réalisateur a réveillé ses souvenirs et ceux de ses proches et il a interviewé les habitants du village natal de Léopold Sedar Senghor.

    Présenté par Dominique Wallon, fondateur du festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt, et précédé par le court-métrage Les Malles (Sénégal, 1989, 14 min) de Samba Félix Ndiaye

    Avec la participation de la Cinémathèque Afrique de l’Institut français (Paris).

    En partenariat avec la Fondation St John Perse pour le Printemps des poètes 2017 : Afrique(s)

    Séances

    • vendredi 17 mars à 16h00
  • LA VIE SUR TERRE

    LE PRINTEMPS DES POÈTES

    (Mali/Mauritanie/Fr., 1999) 1h05 – copie 35 mm
    Réal. Abderrahmane Sissako

    Le cinéaste mauritanien, qui vit en France, retourne à Sokolo, un petit village du Mali, retrouver son père. Ses errances dans les ruelles sont le début d’une réflexion sur la relation jamais apaisée entre l’Afrique et l’Europe. Parallèlement, il rencontre Nana et nouera avec elle une relation singulière…

    Présenté par Dominique Wallon vendredi 17 mars à 20h30

    En partenariat avec la Fondation St John Perse pour le Printemps des poètes 2017 : Afrique(s)

    La vie sur terre

    Séances

    • vendredi 17 mars à 20h30
    • dimanche 19 mars à 14h30
  • YEELEN

    LE PRINTEMPS DES POÈTES

    (Mali, 1987) 1h41 – DCP
    Réal. Souleymane Cissé
    Int. Issiaka Kane, Aoua Sangare, Soumba Traore…

    Dans une Afrique mythologique, Nianankoro est traqué par son père, Soma, un redoutable magicien. Celui-ci veut sa mort sans que l’on sache pourquoi…

    Présenté par Dominique Wallon samedi 18 mars à 14h

    En partenariat avec la Fondation St John Perse pour le Printemps des poètes 2017 : Afrique(s)

    Yeelen

    Séances

    • samedi 18 mars à 14h00
    • dimanche 19 mars à 16h00
  • FÉLICITÉ

    LE PRINTEMPS DES POÈTES

    (Fr., 2017)1h40 – DCP
    Réal. Alain Gomis
    Int. Véronique Beya Mputu, Gaetan Claudia…

    Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d’un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d’une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Son chemin croise celui de Tabu…

    En avant-première samedi 18 mars à 18h30 (sortie le 29 mars), en présence d’Alain Gomis

    En partenariat avec la Fondation St John Perse pour le Printemps des poètes 2017 : Afrique(s)

    Félicité

    Séances

    • samedi 18 mars à 18h30
  • MICHAEL KOHLHAAS

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUE SONT DEVENUS NOS HÉROS ?"

    (Fr./All., 2013) 2h02 – DCP
    Réal. Arnaud des Pallières
    Int. Mads Mikkelsen, Mélusine Mayance…

    Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l’injustice d’un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit…

    Film présenté par Gérald Garutti, écrivain, maître de conférence à Science Po Paris, et précédé par une conférence de G. Garutti à 18h30 à l’amphithéâtre de la Verrière : "Une autre histoire de l’héroïsme" (entrée libre).

    Pour le film tarif unique : 4 €

    Michael Kohlhaas

    Séances

    • jeudi 30 mars à 20h30
  • VIVERE

    MÉMOIRE ET CINÉMA

    (Fr., 2017) 1h49 – DCP
    Réal. Judith Abitbol

    Pendant huit ans, Judith Abitbol a filmé Ede Bartolozzi dans son village en Italie. Pendant huit années, elle a filmé ce qui est en train de disparaître. Ede et Paola, sa fille, étaient liées par un amour extraordinaire. Ce film raconte cet amour-là, dans ce village, avec la famille, les amis, les voisins.

    Suivi d’un débat avec la réalisatrice

    Une séance organisée avec le groupe de travail "Mémoires et cinéma", en coopération avec France Alzheimer Bouches du Rhône et l’Association Pro-Fil.

    Vivere

    Séances

    • samedi 1er avril à 14h00
  • VACANCES À VENISE

    PLAY IT AGAIN

    Summertime (USA/GB, 1955) 1h42 – DCP
    Réal. David Lean
    Int. Katharine Hepburn, David Lean, Rossano Brazzi…

    Jane, alerte quadragénaire américaine, mais toujours célibataire, arrive à Venise pour y passer ses vacances. L’atmosphère romantique de la ville lui fait davantage ressentir le poids de sa solitude jusqu’à ce qu’elle rencontre un séduisant antiquaire vénitien…

    Dans le cadre du festival "Play it Again" et en partenariat avec Cinémas du sud pour le cycle « Villes de cinéma ». Film précédé par une intervention de Vincent Thabourey, critique à Positif.

    La Ferme des animaux, programmé le 12 avril pour le Ciné des jeunes, et Freaks, programmé pour la Nuit des monstres, sont également proposés dans le cadre du festival Play it Again.

    Vacances à Venise

    Séances

    • jeudi 6 avril à 20h30
  • DRACULA

    LA NUIT DES MONSTRES

    (USA, 1931) 1h13 – DCP
    Réal. Tod Browning, d’après Bram Stoker
    Int. Bela Lugosi, Helen Chandler, Dwight Frye…

    Renfield, chargé de conclure une transaction immobilière avec le comte Dracula, se rend dans son château des Carpathes, où l’aristocrate, qui s’avère être un vampire, va l’hypnotiser pour en faire son serviteur..

    La première adaptation officielle du roman de Bram Stoker, avec le cultissime Bela Lugosi dans le rôle-titre !

    Dracula

    Séances

    • mardi 11 avril à 20h30
  • LA MOMIE

    LA NUIT DES MONSTRES

    The Mummy (USA, 1932) 1h13 – DCP
    Réal. Karl Freund
    Int. Boris Karloff, Zita Johann, David Manners…

    En 1921, sur le site de Thèbes, des archéologues découvrent un sarcophage contenant la momie d’Imhotep, prêtre de l’ancienne Égypte embaumé vivant pour être tombé amoureux de la princesse Ank-Souh-Namun, en dépit de l’interdit. Ramené à la vie, Imhotep s’enfuit en emportant le parchemin de Thot, qui permet de ressusciter les morts…

    Après Dracula, un autre classique de la firme Universal, avec le génial Boris Karloff, interprète du monstre de Frankenstein dans les films de James Whale.

    La Momie

    Séances

    • mardi 11 avril à 22h30
  • FREAKS

    LA NUIT DES MONSTRES

    (La Monstrueuse parade) (USA, 1932) 1h02 – DCP
    Réal. Tod Browning, d’après une nouvelle de Tod Robbins
    Int. Wallace Ford, Leila Hyams, Harry Earles…

    Dans un cirque où se produisent des « freaks », le liliputien Hans, fiancé à l’écuyère naine Frieda, est fasciné par la beauté de l’acrobate Cléopâtre…

    Un film unique dans l’histoire du cinéma, par le réalisateur de Dracula.

    Animations, buffet, boissons, café proposés entre chaque séance.
    Tarifs 3 films + buffet et boissons : 15 € / 12 € avec la carte de fidélité Institut de l’image / 7 € avec la carte culture pour les étudiants.
    Réservations au 04 42 26 81 82

    Nuit des monstres organisée en partenariat avec le Bureau des arts de l’IMPGT.

    Freaks

    Séances

    • mercredi 12 avril à 00h30
  • MAPS TO THE STARS

    OPÉRA ON

    (USA/Canada/Fr./All., 2014) 1h51 – DCP
    Réal. David Cronenberg
    Int. Julianne Moore, Mia Wasikowska, Robert Pattinson, John Cusack…

    À Hollywood, la ville des rêves, se télescopent les étoiles : Benjie, 13 ans et déjà star ; son père, Sanford Weiss, auteur à succès et coach des célébrités ; sa cliente, Havana Segrand, qu’il aide à se réaliser en tant que femme et actrice…

    Séance introduite par Florence Nowak, service éducatif Passerelles du Festival d’Aix.

    En partenariat avec le Festival d’Aix-en-Provence, dans le cadre d’Opéra ON, qui propose tout au long de l’année un parcours de découverte de l’opéra à destination des 18-30 ans. 
En lien avec la représentation de The Rake’s Progress, opéra d’Igor Stravinski mis en scène par Simon McBurney.
    Renseignements : http://festival-aix.com/fr
    Contact : operaon@festival-aix.com

    Inauguration de l’installation St Gilles Circus réalisée par Chloé Vivien et Émilie Rossi (ESAAix), qui fait écho à l’opéra de Stravinski, à 17h30 devant la salle Armand Lunel

    Maps to the Stars

    Séances

    • mercredi 3 mai à 19h00
  • UN PAESE DI CALABRIA

    (Fr./It./Suisse, 2016) 1h31 – DCP
    Réal. Shu Aiello, Catherine Castella

    Comme beaucoup de villages du sud de l’Italie, Riace a longtemps subi un exode rural massif. Un jour, un bateau transportant deux cents kurdes échoue sur la plage. Spontanément, les habitants du village leur viennent en aide. Petit à petit, migrants et villageois vont réhabiliter les maisons abandonnées, relancer les commerces et assurer un avenir à l’école…

    Suivi d’un débat avec les réalisatrices

    Séance organisée en partenariat avec la CIMADE et le collectif AGIR.

    Un Paese di Calabria

    Séances

    • mercredi 10 mai à 18h00
  • L'ANABASE

    CONFÉRENCE DE MARIE-JOSÉ MONDZAIN

    (Fr., 2011) 66 min – DCP
    Réal. Eric Baudelaire

    L’Anabase de May et Fusako Shigenobu, Masao Adachi, et 27 années sans images évoque l’histoire de Fusako Shigenobu, leader de l’Armée Rouge Japonaise, groupe terroriste actif dans les années soixante-dix, et de sa fille May, vivant toutes deux au Liban dans la clandestinité. Leur histoire croise celle de Masao Adachi, réalisateur de l’avant-garde japonaise, qui rejoint l’Armée Rouge et la cause palestinienne en 1974. Le film se construit sur des images du Liban, sur les voix de May Shigenobu et de Masao Adachi, et sur un récit qui mêle l’histoire intime, le contexte politique des années 70, propagande révolutionnaire et théorie du cinéma.

    Film présenté par Marie-José Mondzain, philosophe, et précédé à 18h d’une conférence de Marie-José Mondzain qui viendra présenter son dernier livre Confiscation. Des mots, des images et du temps : Pour une autre radicalité (éd. Les liens qui libèrent, 2017).

    Soirée proposée dans le cadre de notre mission de Pôle Régional d’éducation artistique au cinéma en partenariat avec Alphabetville et l’INA Méditerranée.

    L'Anabase

    Séances

    • mardi 30 mai à 20h00
  • LES AVENTURES DE PINOCCHIO

    OPÉRA ON

    (Fr./It./RFA,1971) 2h15 – DCP
    Réal. Luigi Comencini
    Int. Nino Manfredi, Gina Lollobrigida, Vittorio De Sica, Mario Adorf…

    À la fin du XIXe siècle, Gepetto, menuisier veuf d’un petit bourg de Toscane, se fait offrir par son voisin une bûche envoûtée et espiègle. Il en tire une marionnette articulée destinée à remplacer l’enfant qu’il n’a jamais eu…

    En partenariat avec le Festival d’Aix-en-Provence, dans le cadre d’Opéra ON, qui propose tout au long de l’année un parcours de découverte de l’opéra à destination des 18-30 ans.
    En lien avec la représentation au mois de juillet de Pinocchio de Philippe Boesmans, mis en scène par Joël Pommerat.

    Renseignements : http://festival-aix.com/fr 
 

    Contact : operaon@festival-aix.com

    Les Aventures de Pinocchio

    Séances

    • mardi 20 juin à 19h00
  • LES YEUX DE LA PAROLE

    (Fr., 2017) 1h22
    Réal. David Daurier & Jean-Marie Montangerand

    L’an dernier le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence a présenté en création mondiale Kalîla Wa Dimna, premier opéra en langue arabe. À cette occasion, David Daurier et Jean-Marie Montangerand sont venus filmer des ateliers au collège du Jas de Bouffan, et les répétitions de l’opéra que les élèves vont entendre à la fin de l’année. Les collégiens découvriront les paroles d’un poète syrien dont l’actualité résonnera bien au-delà de leur cour d’école.

    D’après l’opéra Kalîla wa Dimna de Moneim Adwan
    Livret de Fady Jomar, Catherine Verlaguet, adapté du Livre Kalila et Dimna attribué à Ibn al-Muqaffa’
    Direction musicale : Zied Zouari
    Mise en scène : Olivier Letellier

    Avant-première mondiale
    Projection de 18h suivie d’une discussion avec les réalisateurs et d’un pot
    Tarif unique : 2,50 €

    En partenariat avec le Festival d’Aix.

    Les Yeux de la parole

    Séances

    • vendredi 7 juillet à 11h00
    • vendredi 7 juillet à 18h00
  • L'HOMME D'À CÔTÉ

    EN LIEN AVEC L'EXPOSITION "LA MAISON"

    El hombre de al lado (Arg., 2011) 1h50 – DCP
    Réal. Gaston Duprat, Mariano Cohn
    Int. Rafael Spregelburg, Daniel Araoz, Eugenia Alonzo…

    Leonardo fait partie des designers en vogue de son pays. Signe évident de sa réussite, il vit avec son épouse Ana et sa fille Lola dans la maison Curutchet, seule maison construite par Le Corbusier en Argentine. Un matin, il est réveillé par un bruit obsédant, comme si on perçait un mur …

    Samedi 30 septembre à 18h. Présenté par Claire Margart, journaliste à Art Press, et Gustavo Giacosa, commissaire de l’exposition « La Maison » (du 30 septembre au 30 décembre à la Galerie Zola à la Cité du Livre).

    L'Homme d'à côté

    Séances

    • samedi 30 septembre à 18h00
  • NO TE OLVIDES DE MI

    RENCONTRES DU CINÉMA LATINO-AMÉRICAIN

    (Ne m’oublie pas) (Arg., 2016) 1h28 – Blu-ray
    Réal. Fernanda Ramondo
    Int. Leonardo Sbaraglia, Mario Bodega, Cumelen Sanz…

    Au cours de l’été 1934, Mateo sort de prison. Vagabond anarchiste, il parcourt la pampa à bord d’un vieux fourgon et rêve de retrouver El Rey, son coq de combat qui pourrait le mener au triomphe. Une rencontre fortuite avec deux frère et sœur à la recherche de leur père change la donne…

    Présenté par Leonor Harispe (directrice des Rencontres du cinéma latino-américain)

    Une projection scolaire du film cubain Habanastation de Ian Padron aura lieu le même jour à 9h30. Pour les enseignants intéressés, réservation au 04 42 26 81 82.

    No te olvides de mi

    Séances

    • mardi 10 octobre à 18h00
  • I AM NOT YOUR NEGRO

    FÊTE DU LIVRE "BRUITS DU MONDE"

    (Fr., 2016) 1h33 – DCP
    Réal. Raoul Peck

    À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain James Baldwin, I Am Not Your Negro revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies. Une réflexion intime sur la société américaine, en écho à la réalité française. Les mots de James Baldwin sont lus par Samuel L. Jackson dans la version américaine, qui sera présentée ici.

    I Am Not Your Negro

    Séances

    • samedi 14 octobre à 12h30
    • dimanche 15 octobre à 19h00
  • VISITE OU MÉMOIRES ET CONFESSIONS

    FÊTE DU LIVRE "BRUITS DU MONDE"

    Visita o memorias e confissoes (Portugal, 1982) 1h20 – DCP
    Réal. Manoel de Oliveira
    Int. Manoel de Oliveira, Teresa Madruga, Maria Oliveira…

    En 1982, Manoel de Oliveira réalise, dans le plus grand secret, un film qui ne devait être visible qu’après sa mort. Visite ou Mémoires et Confessions est un film autobiographique sur sa vision de la vie, son cinéma et la demeure familiale qu’il a tant aimée.

    « Un film-épitaphe où se donne en quelques traits la vie d’un homme, dans tout son naturel et son inachèvement - et c’est peut-être encore plus beau. »

    Le Monde
    Visite ou Mémoires et confessions

    Séances

    • vendredi 13 octobre à 16h00
  • IL ÉTAIT UNE FOIS LA TCHÉTCHÉNIE

    FÊTE DU LIVRE "BRUITS DU MONDE"

    (Fr., 2001) 57 min – DVD
    Réal. Nino Kirtadzé

    Au lendemain de l’effondrement de l’empire soviétique, la volonté d’indépendance des Tchétchènes provoque la réaction du Kremlin, qui lance une "opération de police pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel" - tel sera le nom officiel de la première guerre déclenchée par les Russes en Tchétchénie en 1994. Sur fond d’extraits de reportages et de photos de presse parfois insoutenables, les témoignages des cinq journalistes qui ont couvert les deux guerres de 1994 et 1999 permettent de saisir toute l’absurdité et la cruauté d’un conflit dont les premières victimes sont des civils.

    Il était une fois la Tchétchénie

    Séances

    • samedi 14 octobre à 19h15
  • UNE AVENTURE THÉÂTRALE : 30 ANS DE DÉCENTRALISATION

    (Fr., 2017) 1h40 - DCP
    Réal. Daniel Cling

    En cette année des 70 ans de la décentralisation dramatique, ce film témoigne, par la présence de plusieurs de ses fondateurs, d’un désir quasi forcené d’apporter le spectacle vivant à ceux qui en étaient éloignés, exclus. Portée par des comédiennes et des comédiens, des metteurs en scène, des techniciens, des auteurs, du public, des élus, la décentralisation théâtrale fut pionnière et plurielle, vivante et populaire. En allant à la rencontre de ceux qui ont consacré une partie de leur vie à la faire exister, le film raconte les trente premières années de cette histoire unique.

    Séance suivie d’un débat en présence du réalisateur

    Tarif unique : 4 €
    En partenariat avec les ATP (Amis du Théâtre Populaire)

    Une Aventure théâtrale : 30 ans de décentralisation

    Séances

    • jeudi 9 novembre à 20h00
  • LE MIRACLE DE BERNE

    Das Wunder von Bern (All., 2017) 1h57 – DCP
    Réal. Sönke Wortmann
    Int. Peter Lohmeyer, Louis Klamroth, Johanna Gastdorf…

    Eté 1954, la Famille Lubanski, attend le retour du père, prisonnier de guerre en Union Soviétique. Depuis plus de 10 ans, Christa s’est occupée seule des enfants et Matthias, son fils de onze ans, a trouvé un père de substitution en Helmut Rahn, la star de l’équipe de football d’Essen. Quand l’équipe nationale allemande arrive en finale, Matthias veut absolument aller à Berne pour porter chance à son idole.

    Séance organisée dans le cadre du CinéAllemand pour les jeunes, en partenariat avec le Goethe Institut.
    Les enseignants qui le souhaitent peuvent réserver pour leurs classes au 04 42 26 81 82.
    TARIF : 2,50 € / élève.

    Le Miracle de Berne
    PNG - 4.3 ko

    Séances

    • vendredi 10 novembre à 09h30
  • NOTRE PAIN QUOTIDIEN

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    Our Daily Bread (USA, 1934) 1h14 - DCP
    Réal. King Vidor
    Int. Karen Morley, Tom Keene, Barbara Pepper…

    En 1929, alors que les États-Unis traversent la grande dépression, John et Mary, dont la situation financière est critique, se voient proposer de reprendre une petite ferme hypothéquée. Ils acceptent mais l’ampleur de la tâche est telle qu’ils décident de s’organiser en coopérative. De tout le pays, des volontaires accourent, pour les aider dans cette incroyable et stimulante aventure…

    Notre Pain quotidien

    Séances

    • vendredi 17 novembre à 18h30
  • BRICKS

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 2016) 1h30 - DCP
    Réal. Quentin Ravelli

    Des carrières d’argile abandonnées aux crédits immobiliers impayés, la brique espagnole incarne le triomphe puis la faillite économique du pays. Usines qui ferment la moitié de l’année, ville-fantôme curieusement habitée, luttes populaires contre les expropriations orchestrées par les banques : suivre le parcours d’une marchandise permet de donner un visage à la crise. Et de dessiner les stratégies individuelles et collectives qui permettent de la surmonter.

    Suivi d’un débat avec le réalisateur

    Bricks

    Séances

    • vendredi 17 novembre à 14h00
  • BÉHÉMOTH

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Chine/Fr., 2015) 1h35 - Fichier num.
    Réal. Zhao Liang

    Un film qui navigue entre rêve et réalité, allégorie et âpreté du réel, entre images, sons directs et musiques. La voix off du narrateur, du voyageur, inspirée de La Divine Comédie de Dante, est aussi celle du cinéaste, témoin des bouleversements de son pays, tandis que les différentes séquences du film établissent un enchaînement de cause à effet, propre à démontrer à quel prix la Chine paie son accession au rang de puissance économique majeure.

    Suivi d’un débat avec Maïté Peltier, programmatrice dans le cadre de la Carte Blanche au festival Filmer le travail

    Béhémoth

    Séances

    • vendredi 17 novembre à 16h30
  • ZONA FRANCA

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 2016) 1h40 - DCP
    Réal. Georgi Lazarevski

    En Patagonie, au coeur de la province chilienne du détroit de Magellan, un chercheur d’or, un chauffeur routier et une jeune vigile croisent la route de touristes en quête de bouts du monde. Entre débris de l’Histoire, paysage grandioses et centres commerciaux, ils révèlent ce qui n’apparaît pas sur les prospectus des tour-operators : une violence profondément enracinée dans cette terre, et qui surgit en pleine lumière lorsqu’une grève paralyse la région.

    Suivi d’un débat avec Maïte Peltier

    Zona Franca

    Séances

    • samedi 18 novembre à 11h00
  • BABYLON

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Tunisie, 2012) 2h - DVD
    Réal. Ismaël Chebbi, Youssef Chebbi, Ala Eddine Slim

    Tourné au printemps 2011 à la frontière entre le sud de la Tunisie et la Libye, Babylon rend compte de la mise en place du camp de réfugiés Choucha, jusqu’à son démantèlement. Cette ville éphémère surgie du désert accueille des milliers d’individus de toutes nationalités qui affluent en Tunisie, fuyant les combats libyens entre révolutionnaires et troupes loyalistes de Kadhafi. À l’encontre d’une démarche journalistique et didactique, les réalisateurs prennent le parti de laisser le spectateur seul face aux images. Sans sous-titre, le film est une plongée directe dans l’univers du camp.

    Suivi d’un débat avec Ala Eddine Slim animé par Tahar Chikhaoui, Archipels Images

    Babylon

    Séances

    • samedi 18 novembre à 14h00
  • LA BOCCA DEL LUPO

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (It., 2010) 1h15 - copie 35 mm
    Réal. Pietro Marcello

    Enzo a passé la moitié de sa vie derrière les barreaux d’une prison. Multirécidiviste, le gangster Sicilien y a pourtant trouvé l’amour, et une forme de salut, grâce à la poésie. C’est son portrait que dessine Pietro Marcello, et celui de cette population marginale des quartiers Génois de Croce Bianca, Via Prè, Sottoripa. C’est aussi le récit d’une histoire d’amour hors du commun, nourrie de la longue attente d’un paradis simple.

    Suivi d’un débat avec Pietro Marcello en présence de Brigitte Marin, directrice de la MMSH, Eleonora Canepari, chercheur - Étoile montante, Fondation A*Midex, Marcello Anselmo, chercheur - TELEMMe
    Dans le cadre des 20 ans de la MMSH


    Film précédé par le court-métrage La Barraca (It., 2005, 26 min) de P. Marcello

    La Bocca del lupo

    Séances

    • samedi 18 novembre à 17h00
  • L'HÉROÏQUE LANDE, LA FRONTIÈRE BRÛLE

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 2017) 3h45 - DCP
    Réal. Nicolas Klotz, Elizabeth Perceval

    En hiver 2016, la Jungle de Calais est une ville naissante en pleine croissance où vivent près de 12 000 personnes. Au début du printemps, la zone Sud, avec ses commerces, ses rues, ses habitations, sera entièrement détruite. Les habitants expulsés déplacent alors leurs maisons vers la zone Nord, pour s’abriter et continuer à vivre. En automne l’Etat organise le démantèlement définitif de la Jungle. Mais la Jungle est un territoire mutant, une ville monde, une ville du futur ; même détruite, elle renait toujours de ses cendres.

    En avant-première, suivi d’un débat avec les réalisateurs

    L'Héroïque Lande, la frontière brûle

    Séances

    • samedi 18 novembre à 19h30
  • ENFANTS DE BEYROUTH

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 2017) 59 min - DCP
    Réal. Sarah Srage

    En compagnie de son père, qui a participé à la reconstruction de Beyrouth en 1992, la cinéaste parcourt Dalieh, petit port du centre-ville où les dernières familles de pêcheurs seront bientôt évincées par la privatisation du quartier.

    Suivi d’un débat avec la réalisatrice

    Enfants de Beyrouth

    Séances

    • dimanche 19 novembre à 11h00
  • IL RICORDI DEL FIUME

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (It., 2015) 1h36 - DCP
    Réal. Gianluca De Serio, Massimiliano De Serio

    Un documentaire sur le bidonville situé sur les bords de la Stura à Turin où vivaient un millier de personnes de toutes origines. Le film nous montre le quotidien de ces habitants avant le lancement d’une vaste opération d’urbanisme pour démanteler la « platz » et reloger des familles dans des logements « normaux ».

    Suivi d’un débat avec les réalisateurs

    Il Ricordi del fiume

    Séances

    • dimanche 19 novembre à 14h15
  • THE LAST OF US

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Tunisie, 2016) 1h34 - DCP
    Réal. Ala Eddine Slim

    Candidat à une traversée clandestine de la méditerranée, N est livré à lui-même en Tunisie et décide de traverser la mer en solitaire. Commence alors pour lui un voyage initiatique et surnaturel qui le confrontera à la nature et à lui-même.

    Suivi d’un débat avec le réalisateur, animé par Tahar Chikhaoui, Archipels Images

    The Last of us

    Séances

    • dimanche 19 novembre à 16h15
  • TITICUT FOLLIES

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (USA, 1967) 1h24 - DCP
    Réal. Frederick Wiseman

    Bridgewater (Massachusetts), 1967. Frederick Wiseman tourne Titicut Follies, son premier film, dans une prison d’État psychiatrique et atteste de la façon dont les détenus sont traités par les gardiens, les assistants sociaux et les médecins à l’époque. Ce qu’il révèle a valu au film d’être interdit de projections publiques aux États-Unis pendant plus de 20 ans. Témoin discret et vigilant des institutions, Frederick Wiseman pose, avec Titicut Follies, les bases de ce qui fait son cinéma depuis 50 ans.

    Titicut Follies

    Séances

    • dimanche 19 novembre à 18h30
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre