institut

BARBET SCHROEDER

« Français d’origine suisse – par son père, géologue – et allemande – une mère médecin, Barbet Schroeder naît à Téhéran, passe son enfance à Medellin en Colombie, trouve à Paris une famille de cinéma en fréquentant les « jeunes turcs » des Cahiers du cinéma, fait l’acteur pour Rohmer (La Boulangère de Monceau, 1962), Godard (Les Carabiniers, 1962), Rouch (l’épisode Gare du Nord dans Paris vu par…, 1965) ou Rivette (Céline et Julie..., 1974)… Moins convaincu que ses comparses par la politique des auteurs, il place avant toute autre considération l’indépendance de production comme garantie de la liberté du cinéaste et fonde avec son ami Éric Rohmer la société des Films du Losange en 1962. Il produira les films de Rohmer, Pollet, Rivette, mais aussi Schroeter et Fassbinder. Sonder l’œuvre de Barbet Schroeder relève presque de la géologie paternelle : les couches successives qui s’y révèlent sédimentent une histoire des techniques de tournage (c’est un incorrigible expérimentateur) en même temps qu’un aperçu (géo)politique du monde (…). Nulle coïncidence pourtant dans l’apparente hétérogénéité des thèmes qui composent une filmographie singulière : cinéaste autodidacte, Barbet Schroeder a creusé au fil des années une réflexion sur le rapport du cinéma au réel et à l’éthique nourrie d’un profond scepticisme à l’égard des valeurs morales de ses contemporains. En brouillant sans cesse les frontières entre documentaire et fiction, il s’est aussi attaché à mettre au jour la relativité de nos points de repère et de nos codes moraux. »

Alice Leroy, Critikat.com
Barbet Schroeder
  • MORE

    (Fr., 1969) 1h55 – copie numérique (DCP)
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Mimsy Farmer, Klaus Grunberg, Heinz Engelman…

    En quête d’aventure, Stefan, un jeune étudiant allemand, fait de l’auto-stop jusqu’à Paris. Il rencontre une jeune américaine oisive, Estelle, qui l’initie à la drogue. À la recherche de sensations fortes, ils se rejoignent à Ibiza, pour y vivre leur passion dangereuse…

    « Un grand film allemand à la Murnau qui ne parle pas tant de la drogue que d’une certaine façon de la rencontrer – fatalement – lorsqu’on vient de Lübeck et qu’on va vers le soleil. »

    Serge Daney, Les Cahiers du cinéma
    More

    Séances

    • mercredi 3 mai à 14h30
    • dimanche 7 mai à 16h40
    • mardi 9 mai à 14h15
    • samedi 13 mai à 20h30
    • vendredi 19 mai à 18h15
    • mardi 23 mai à 20h30
    • jeudi 25 mai à 18h15
  • LA VALLÉE

    (Fr., 1972) 1h46 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Jean-Pierre Kalfon, Bulle Ogier, Michael Gothard, Valérie Lagrange…

    Femme de consul, Viviane participe à une expédition en Nouvelle-Guinée. Elle s’éprend du leader du groupe, dont l’objectif est d’atteindre une mystérieuse vallée, où nul n’ose s’aventurer…

    « La Vallée analyse le désir de fuite et de voyage de toute une génération pour déboucher sur une remise en cause de l’idée d’exotisme. »

    Olivier Père, Les Inrocks
    La Vallée

    Séances

    • vendredi 5 mai à 18h20
    • dimanche 7 mai à 14h30
    • lundi 15 mai à 16h20
    • vendredi 19 mai à 14h00
    • samedi 20 mai à 17h45
    • lundi 22 mai à 20h30
    • samedi 27 mai à 20h30
  • GÉNÉRAL IDI AMIN DADA

    (Fr., 1974) 1h32 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder

    Tour à tour naïf ou lucide, drôle ou inquiétant, illuminé ou sûr de sa force physique et de la mission qu’il doit accomplir, Amin Dada n’a pas fini d’intriguer, sinon d’inquiéter. Il est celui qui a acclamé Hitler, fait disparaître des milliers de personnes depuis son arrivée au pouvoir. À travers cet homme qui proclame « tout pouvoir se gagne par K.O. », Barbet Schroeder étudie sociologiquement et politiquement un pays en pleine mutation depuis le départ de la Grande-Bretagne…

    Général Idi Amin Dada

    Séances

    • mercredi 3 mai à 16h45
    • vendredi 5 mai à 20h30
    • mardi 9 mai à 18h30
    • mercredi 10 mai à 14h00
    • samedi 13 mai à 16h30
    • lundi 15 mai à 14h30
    • lundi 22 mai à 18h45
  • MAÎTRESSE

    (Fr., 1975) 1h52 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Gérard Depardieu, Bulle Ogier, André Rouyer…

    Un jeune cambrioleur arrivé de province, Olivier, tombe amoureux d’Ariane, une femme dominatrice, et plonge dans l’univers du sadomasochisme…

    « (…) Maîtresse est aussi une satire du pouvoir que Schroeder traque jusque dans la sexualité policée de ses contemporains, dans une entreprise quasi foucaldienne. »

    Alice Leroy
    Maîtresse

    Séances

    • vendredi 5 mai à 14h30
    • lundi 8 mai à 16h30
    • samedi 13 mai à 18h20
    • mardi 16 mai à 17h15
    • dimanche 21 mai à 14h30
    • mardi 23 mai à 16h00
    • vendredi 26 mai à 19h45
  • KOKO LE GORILLE QUI PARLE

    (Fr. 1978) 1h25 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder

    Koko est un gorille de 7 ans. Penny Patterson, étudiante en psychologie, s’est fait confier Koko par le zoo de San Francisco. Elle lui apprend depuis son plus jeune âge le langage par gestes des sourds muets américains. Koko connaît 350 mots. L’un des plus vieux rêves de l’humanité se réalise : un animal parle avec l’homme…

    Koko le gorille qui parle

    Séances

    • vendredi 5 mai à 16h40
    • lundi 8 mai à 20h40
    • mercredi 10 mai à 16h00
    • vendredi 12 mai à 14h00
    • samedi 20 mai à 15h45
    • samedi 27 mai à 14h30
  • TRICHEURS

    (Fr., 1984) 1h34 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Jacques Dutronc, Bulle Ogier, Kurt Raab…

    Elric est un être consumé par la folie du jeu : de casino en casino, il s’adonne à la roulette, avec un mélange de volupté et de désespoir. Sa rencontre avec Suzie va bouleverser sa vie, mais au lieu de le guérir de sa passion maladive, Suzie sombre à son tour dans l’enfer du jeu…

    « Ironiquement, Barbet Schroeder n’a pas vraiment filmé l’infilmable (l’expérience du joueur) mais il a réussi en fin de parcours un suspense hyperpalpitant. »

    Serge Daney, Libération
    Tricheurs

    Séances

    • samedi 6 mai à 14h30
    • lundi 8 mai à 18h40
    • mardi 9 mai à 20h30
    • lundi 15 mai à 18h30
    • jeudi 18 mai à 16h10
    • samedi 20 mai à 20h00
    • mercredi 24 mai à 14h00
  • J.F. PARTAGERAIT APPARTEMENT

    Single With Female (USA, 1992) 1h47 – DVD
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Jennifer Jason Leigh, Bridget Fonda, Steven Weber…

    Après une rupture amoureuse, Allison décide de partager son appartement. Elle trouve la colocataire idéale en la personne d’Hedra, jeune fille modeste et réservée. Mais bientôt, le comportement d’Hedra devient inquiétant…

    Le 3e film de la période hollywoodienne de Schroeder, commencée avec Barfly. Le cinéaste s’y essaie au Thriller psychologique avec réussite, et avec un duo d’actrices exceptionnelles.

    J.F. partagerait appartement

    Séances

    • samedi 6 mai à 16h30
    • dimanche 14 mai à 14h30
    • lundi 15 mai à 20h30
    • jeudi 18 mai à 14h00
    • mercredi 24 mai à 20h30
  • LA VIERGE DES TUEURS

    (Fr./Colombie, 2000) 1h37 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder, d’après le roman de Fernando Vallejo
    Int. German Jaramillo, Anderson Ballesteros, Juan David Restrepo…

    L’écrivain F. Vallejo, de retour à Medellin après 30 ans d’absence, rencontre Alexis, 16 ans. Alexis fait partie de ces assassins qui tuent à la commande. L’amour va naître entre eux, un amour fou à l’image de cette ville…

    « (…) Schroeder met en scène la cohabitation entre le Medellín de jadis et celui d’Escobar, et cette transmission impossible n’est pas le moindre aspect de la beauté désespérée du film. »

    Serge Kaganski, Les Inrockuptibles
    La Vierge des tueurs

    Séances

    • samedi 6 mai à 18h40
    • lundi 8 mai à 14h30
    • mardi 16 mai à 19h45
    • vendredi 19 mai à 16h10
    • mardi 23 mai à 14h00
    • jeudi 25 mai à 20h30
  • CALCULS MEURTRIERS

    Murder by Numbers (USA, 2002) 2h – copie 35 mm
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Sandra Bullock, Ben Chaplin, Ryan Gosling, Michael Pitt, Chris Penn…

    Le corps d’une jeune femme est retrouvé au fond d’un fossé, dans les bois d’une petite bourgade de la côte californienne. L’inspecteur Cassie Mayweather, vétéran de la police criminelle, et son nouveau coéquipier, Sam Kennedy, sont chargés de l’enquête…

    « Schroeder met en scène un Thriller intelligent que l’on peut prendre à la fois comme une critique sociale et une analyse subtile de la psychologie du criminel. »

    Samuel Blumenfeld, Le Monde
    Calculs meurtriers

    Séances

    • vendredi 12 mai à 18h10
    • dimanche 14 mai à 16h40
    • mercredi 17 mai à 20h30
    • lundi 22 mai à 16h30
    • mardi 23 mai à 18h10
    • vendredi 26 mai à 14h30
    • samedi 27 mai à 16h15
  • L'AVOCAT DE LA TERREUR

    (Fr., 2007) 2h15 – copie 35 mm
    Réal. Barbet Schroeder

    Quelle conviction guide Jacques Vergès ? Au départ de la carrière de cet avocat énigmatique : la guerre d’Algérie et Djamila Bouhired, la pasionaria qui porte la volonté de libération de son peuple. Le jeune homme de loi épouse la cause anticolonialiste, et la femme, puis disparaît huit ans. À son retour, Vergès défend les terroristes de tous horizons (Magdalena Kopp, Anis Naccache, Carlos) et des monstres historiques tels que Klaus Barbie…

    L'Avocat de la terreur

    Séances

    • samedi 6 mai à 20h30
    • jeudi 11 mai à 14h30
    • mardi 16 mai à 14h30
    • vendredi 19 mai à 20h30
    • dimanche 21 mai à 16h45
    • mercredi 24 mai à 16h00
    • vendredi 26 mai à 17h00
  • AMNESIA

    (Fr./Suisse, 2015) 1h36 – DCP
    Réal. Barbet Schroeder
    Int. Marthe Keller, Max Riemelt, Bruno Ganz…

    Ibiza. Début des années 90, Jo a vingt ans, il vient de Berlin, il est musicien et veut faire partie de la révolution électronique qui commence. Pour démarrer, l’idéal serait d’être engagé comme DJ dans le club L’Amnesia. Martha vit seule, face à la mer, depuis quarante ans. Une nuit, Jo frappe à sa porte. La solitude de Martha l’intrigue…

    Barbet Schroeder retrouve les décors d’Ibiza et la maison où fut tournée More.

    Amnesia

    Séances

    • mardi 9 mai à 16h30
    • vendredi 12 mai à 16h15
    • jeudi 18 mai à 20h30
    • lundi 22 mai à 14h30
    • mercredi 24 mai à 18h30
    • samedi 27 mai à 18h40
  • THE CHARLES BUKOWSKI TAPES

    (Fr., 1984) 3h20 – DVD
    Réal. Barbet Schroeder

    Le grand écrivain américain Charles Bukowski (Contes de la folie ordinaire) évoque tour à tour devant la caméra de Barbet Schroeder ses obsessions sur la vie, la mort, la littérature, les femmes ou l’alcool…

    Le film regroupe l’intégralité de 50 entretiens restés invisibles depuis leur diffusion à la télévision dans les années 1980, réalisés alors que Schroeder cherchait à financer Barfly (sorti en 1987), avec Mickey Rourke, sur un scénario de Bukowski.

    Projection unique jeudi 25 mai à 14h30
    (remerciements à Carlotta Films)

    The Charles Bukowski Tapes

    Séances

    • jeudi 25 mai à 14h30
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre