institut

JIM JARMUSCH

Les sorties successives de Paterson en décembre, et le 1er février du documentaire sur Iggy Pop et les Stooges Gimme Danger, étaient l’occasion rêvée de consacrer une rétrospective à Jim Jarmusch. Icône du cinéma indépendant aux influences très européennes – parmi lesquelles Robert Bresson, programmé ici-même en janvier – Jarmusch est aussi devenu un cinéaste culte dans les années 80, en partie grâce à la place essentielle que tiennent la musique et les musiciens dans ses films. On peut en effet y croiser régulièrement Tom Waits, John Lurie ou Iggy Pop, pour ne citer qu’eux, et ses bandes originales comptent quelques-uns des classiques du genre : Dead Man par Neil Young, Ghost Dog par RZA, les « éthiopiques » de Mulatu Astatke pour Broken Flowers. « Jarmusch, qui a déjà tourné des vidéo-clips pour Talking Heads, Tom Waits, Neil Young & Crazy Horse et Big Audio Dynamite, n’aurait-il pas opté pour le cinéma uniquement pour continuer avec plus de liberté ses passionnants travaux : imaginer des histoires avec musiques pour des musiciens qui ont des histoires ? » pouvait-on lire dans les Inrocks (Tewfik Hakem) à la sortie de Ghost Dog en 1998. La musique est bel et bien au cœur du cinéma de Jim Jarmusch, comme vous pourrez le vérifier avec cette quasi-intégrale de son œuvre.

Jim Jarmusch
  • PERMANENT VACATION

    (USA, 1980) 1h20 – copie numérique (DCP)
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Chris Parker, Frankie Faison, John Lurie…

    Le récit de deux jours et demi de la vie d’Aloysious Parker, jeune vagabond confronté à des situations diverses et à des gens pratiquement tous étrangers au monde du travail quotidien…

    Film de fin d’études à l’Université de New York distribué en salles, Permanent Vacation est l’ébauche des œuvres à venir. Une déambulation urbaine sur une musique du saxophoniste John Lurie, l’alter-ego de Jarmusch dans ses premiers films.

    Permanent Vacation

    Séances

    • mercredi 1er février à 14h30
    • dimanche 5 février à 14h30
    • lundi 6 février à 20h40
    • mercredi 8 février à 18h30
    • lundi 13 février à 16h15
  • STRANGER THAN PARADISE

    (USA, 1983) 1h35 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. John Lurie, Eszter Balint, Richard Edson…

    Willie est obligé d’héberger chez lui sa jeune cousine, Eva, venue de Hongrie pour rendre visite à sa tante de Cleveland. Le copain de Willie, Eddie, en pince pour Eva. Le trio part pour Cleveland…

    Un road-movie en noir et blanc, où le style de Jarmusch est déjà en place : lenteur du rythme, précision des cadrages, humour pince-sans-rire, regard tendre sur une Amérique désoeuvrée.

    Présenté par Francisco Ferreira jeudi 9 février à 20h30

    Francisco Ferreira est maître de conférences en Études cinématographiques et en Littérature comparée à l’Université de Poitiers

    Stranger Than Paradise

    Séances

    • mercredi 1er février à 16h15
    • lundi 6 février à 14h30
    • jeudi 9 février à 20h30
    • samedi 11 février à 18h35
    • mardi 21 février à 20h30
  • DOWN BY LAW

    (USA, 1986) 1h47 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. John Lurie, Roberto Benigni, Tom Waits, Nicoletta Braschi…

    Dans le bayou de Louisiane, un monde de malchance et d’ennuis pour Jack et Zack. Ces deux paumés se retrouvent en prison et rencontrent le joyeux Roberto. Il les entraîne à s’évader…

    « We all scream for an ice cream ! » Le comique italien Roberto Benigni débarque dans l’Amérique profonde et y sème un vent de folie.

    Down by Law

    Séances

    • mercredi 1er février à 18h15
    • samedi 4 février à 20h00
    • mercredi 8 février à 20h15
    • dimanche 12 février à 14h30
    • jeudi 16 février à 16h30
    • mardi 21 février à 18h20
  • MYSTERY TRAIN

    (USA/Jap., 1989) 1h50 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Masatoshi Nagase, Yuki Kudo, Screamin’ Jay Hawkins, Joe Strummer…

    Memphis, Tennessee. Un couple de Japonais en pélerinage, une jeune femme venant chercher les restes de son mari, quelques copains dépressifs et alcooliques vont se croiser sans vraiment se rencontrer…

    Premier film à sketchs du cinéaste, et pas le dernier, Mystery Train est une balade nocturne et romantique dans la ville du « King ».

    Mystery Train

    Séances

    • mercredi 1er février à 20h30
    • dimanche 5 février à 16h15
    • mercredi 8 février à 16h20
    • vendredi 10 février à 18h30
    • jeudi 16 février à 20h45
  • NIGHT ON EARTH

    (Fr./GB/All./USA, 1991) 2h10 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Winona Ryder, Gena Rowlands, Isaac de Bankolé, Béatrice Dalle, Roberto Benigni…

    Cinq histoires de taxis se déroulant simultanément dans cinq villes : Los Angeles, New York, Paris, Rome, Helsinki…

    Nouveau film à sketchs, mais à travers le monde cette fois. Une galerie de portraits où l’on retrouve des habitués des films de Jarmusch (Benigni, Bankolé) mais aussi des apparitions « d’un film », comme Gena Rowlands ou Béatrice Dalle.

    Night on Earth

    Séances

    • samedi 4 février à 14h30
    • mardi 7 février à 20h30
    • mardi 14 février à 18h00
    • samedi 18 février à 16h15
    • lundi 20 février à 14h30
  • DEAD MAN

    (USA/All./Jap., 1995) 2h14 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Johnny Depp, Gary Farmer, Lance Henriksen, Iggy Pop…

    Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, Bill Blake, jeune comptable en route pour le confins de l’Ouest américain, entreprend un voyage initiatique où il devient malgré lui un hors-la-loi…

    Un voyage initiatique, poétique et funèbre à travers l’Amérique des pionniers, transcendé par l’envoûtante partition de Neil Young.

    Dead Man

    Séances

    • samedi 4 février à 17h15
    • vendredi 10 février à 20h40
    • vendredi 17 février à 14h00
    • dimanche 19 février à 16h40
    • lundi 20 février à 19h45
  • GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ

    Ghost Dog, the Way of the Samurai (USA, 1998) 1h56 – copie 35 mm
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Forest Whitaker, John Tormey, Tricia Vessey…

    Ghost Dog est un tueur professionnel mû par le code de conduite des samouraïs. Trahi par ses commanditaires, il se retourne contre eux…

    « Réconciliant (…) romantisme noir et pulsation rap, mysticisme soul et mélancolie urbaine (tout le hip-hop de Wu-Tang, en somme), Ghost Dog est construit comme une chanson du groupe : dans un territoire illimité de collages atmosphériques, la précision des climats sensibles et sophistiqués. »

    Tewfik Hakem, Les Inrocks


    Suivi d’une leçon de cinéma autour de Jim Jarmusch par Francisco Ferreira jeudi 9 février à 14h.
    Ghost Dog : la voie du samouraï

    Séances

    • lundi 6 février à 16h30
    • jeudi 9 février à 14h00
    • samedi 11 février à 20h30
    • mercredi 15 février à 16h15
    • vendredi 17 février à 18h20
  • COFFEE & CIGARETTES

    (USA, 2003) 1h35 – copie 35 mm
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Tom Waits, Iggy Pop, Joie Lee, Steve Buscemi, Cate Blanchett, Alfred Molina, RZA, GZA, Bill Murray…

    Autour de quelques tasses de café, le temps de deux ou trois cigarettes, divers personnages discutent de sujets aussi variés que la caféine, les glaces à l’eau, Abbott & Costello, les théories du complot contre Elvis, le Paris des années vingt, etc.

    « De ce bavardage digressif (…) jaillit une galerie de portraits en noir et blanc moins souvent anodins que savoureux, qui enluminent la fascination exercée par l’univers musical sur Jim Jarmusch. »

    Gilles Renault, Libération
    Coffee & Cigarettes

    Séances

    • lundi 6 février à 18h45
    • mercredi 8 février à 14h30
    • samedi 11 février à 14h30
    • lundi 13 février à 20h30
    • vendredi 17 février à 16h30
  • BROKEN FLOWERS

    (USA, 2005) 1h46 – copie 35 mm
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Bill Murray, Jessica Lange, Sharon Stone…

    Don vient d’être largué par sa dernière conquête. Mais il replonge dans son passé quand il reçoit une lettre rose mystérieuse, qui vient d’une ancienne petite amie anonyme, et l’informe qu’il a un fils âgé de 19 ans qui est à la recherche de son père…

    « Broken Flowers est un film de la perte du monde, la mise en forme soyeuse et élégamment souriante d’une déliaison. L’homme parti sur la barque des morts est encore bien loin du port. »

    Jean-Michel Frodon, Les Cahiers du cinéma
    Broken Flowers

    Séances

    • vendredi 10 février à 14h00
    • mardi 14 février à 20h30
    • mercredi 15 février à 18h35
    • dimanche 19 février à 14h30
    • mardi 21 février à 16h15
  • THE LIMITS OF CONTROL

    (USA/Jap., 2009) 1h56 – copie 35 mm
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Isaac de Bankolé, Tilda Swinton, Bill Murray, Jean-François Stévenin…

    Un mystérieux homme solitaire est sur le point d’achever une mission, dont l’objet n’est pas dévoilé. À la fois concentré et rêveur, il accomplit un voyage à travers l’Espagne, mais aussi à l’intérieur de sa conscience…

    « On connaissait Jim Jarmusch, héritier de John Cassavetes, initié par Nicholas Ray, parrainé par Wim Wenders et "cousin" des frères Kaurismäki, le voici parent éloigné de David Lynch. »

    Mathieu Beaudou, Brazil
    The Limits of Control

    Séances

    • dimanche 5 février à 18h30
    • samedi 11 février à 16h20
    • lundi 13 février à 14h00
    • mercredi 15 février à 20h40
    • samedi 18 février à 14h00
  • ONLY LOVERS LEFT ALIVE

    (GB/All., 2013) 2h03 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Tilda Swinton, Tom Hiddleston, Mia Wasikowska…

    Après avoir vécu plusieurs siècles et influencé les carrières de nombreux musiciens et scientifiques connus, Adam vit reclus dans une maison délabrée à Detroit. Il est devenu convaincu que l’humanité est condamnée…

    « Si Only Lovers… trouble à ce point, c’est qu’(…)il fait surgir dans la texture imagée et minimaliste de ses plans la singulière emprise de l’inexistant sur l’existence. »

    Didier Péron, Libération
    Only Lovers Left Alive

    Séances

    • vendredi 10 février à 16h10
    • dimanche 12 février à 16h40
    • vendredi 17 février à 20h40
    • samedi 18 février à 18h40
  • PATERSON

    (USA, 2016) 1h58 – DCP
    Réal. Jim Jarmusch
    Int. Adam Driver, Golshifteh Farahani…

    Paterson vit à Paterson, New Jersey. Cette ville de poètes – de William Carlos Williams à Allen Ginsberg – tombe aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, et, chaque jour, écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas…

    « Tout s’emboîte et fait sens, inscrivant Paterson dans la filmographie de Jim Jarmusch comme la pièce manquante du puzzle. »

    Sophie Joubert, L’Humanité
    Paterson

    Séances

    • lundi 13 février à 18h10
    • mercredi 15 février à 14h00
    • jeudi 16 février à 18h30
    • samedi 18 février à 21h00
    • lundi 20 février à 17h15
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre