institut

ÉVÉNEMENTS

  • LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

    SOIRÉE "FILM CLASSIQUE"

    The Loneliness of the Long Distance Runner (GB, 1962) 1h45 – DCP
    Réal. Tony Richardson
    Int. Tom Courtenay , Michael Redgrave, Alec McCowen …

    Par un soir d’hiver, à Notthingham, Colin Smith et son comparse cambriolent une boulangerie et s’enfuient avec la caisse. Le jeune Colin est arrêté et aussitôt envoyé en maison de redressement…

    Séance unique vendredi 12 janvier à 20h. Présenté par Julien Camy, journaliste et historien du cinéma.

    L’Institut de l’image propose une fois par mois un « coup de cœur » parmi les films réédités en copies restaurées et soutenus par l’AFCAE, afin de mettre en lumière un aspect ou un moment de l’histoire du cinéma. Ce mois-ci, La Solitude du coureur de fond, l’un des manifestes du « free cinema » qui a bousculé les conventions du cinéma anglais dans les années 1960.

    La Solitude du coureur de fond

    Séances

    • vendredi 12 janvier à 20h00
  • TALONS AIGUILLES

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUEL AMOUR ?"

    Tacones lejanos (Esp., 1992) 1h53 – DCP
    Réal. Pedro Almodovar
    Int. Victoria Abril, Féodor Atkine, Miguel Bosé…

    Après des années d’absence, Becky Del Paramo, célèbre chanteuse pop des années 1960, rentre à Madrid et trouve sa fille, Rebecca, mariée à l’un de ses anciens amants, Manuel. Becky comprend vite que le mariage de Rebecca est un naufrage surtout quand Manuel lui propose de reprendre leur ancienne relation…

    Présenté par Isabelle Alfandary mercredi 24 janvier à 20h30

    Film précédé à 18h30 d’une conférence d’Isabelle Alfandary (« L’amour maternel ») à l’Amphithéâtre de la Verrière – entrée libre.

    Ciné-cité-philo est un partenariat entre l’Université Populaire du Pays d’Aix, le Collège International de la philosophie, l’Institut de l’image et la ville d’Aix-en-Provence.

    Talons aiguilles

    Séances

    • mercredi 24 janvier à 20h30
  • LES FORÊTS SOMBRES

    "HISTOIRES D'AUTRES"

    (Fr., 2014) 52 min - Blu-ray
    Réal. Stéphane Breton

    Au bout de la route, il y a un chemin, le dernier, un chemin envahi par la boue sibérienne en automne, et au bout de ce chemin, une immense forêt obscure protégeant pudiquement ceux qui ont gagné leur dernier refuge auprès d’elle, dans des hameaux qui s’effilochent tous les jours et que rongent le malheur et l’alcool. Il faut aller le plus loin possible, être prêt à tomber dans le fossé, pour voir ce qui fait que nous sommes des humains.

    En présence de Stéphane Breton, anthropologue et cinéaste

    En partenariat avec le Laboratoire d’Études en Sciences des arts, « Histoire d’autres » est un rendez-vous animé par des chercheurs en anthropologie et en cinéma pour, ensemble, tenter de penser notre monde à l’aune de ces deux disciplines.

    Les Forêts sombres

    Séances

    • mercredi 31 janvier à 18h00
  • J'AI MÊME RENCONTRÉ DES TZIGANES HEUREUX

    SOIRÉE "FILM CULTE"

    (Yougoslavie, 1967) 1h22 – DCP
    Réal. Aleksandar Petrovic
    Int. Bekim Fehmiu, Gordana Jovanovic…

    De nombreux Tziganes vivent dans la vaste plaine de la Voïvodine, en Serbie, où ils exercent de petits métiers. Vivant de son commerce de plumes d’oie, Bora, jeune et insouciant, se veut libre mais il est marié à une femme plus âgée. Il rencontre Tissa une jeune sauvageonne, et s’éprend d’elle…

    L’Institut de l’image propose une fois par mois un « coup de cœur » parmi les films réédités en copies restaurées et soutenus par l’AFCAE, afin de mettre en lumière un aspect ou un moment de l’histoire du cinéma. Ce mois-ci, J’ai même rencontré des Tziganes heureux, qui aborde bien avant les films de Kusturica la question de l’existence des Tziganes dans la société, réalisé par une figure de proue de la « Nouvelle vague » yougoslave.

    J'ai même rencontré des Tziganes heureux

    Séances

    • mercredi 7 février à 20h30
  • ÉDITEUR

    HOMMAGE À PAUL OTCHAKOVSKY-LAURENS

    (Fr., 2017) 1h23 – DCP
    Réal. Paul Otchakovsky-Laurens

    Pourquoi les uns écrivent et pourquoi d’autres les éditent ? Qu’est-ce qui pousse les uns à confier le plus cher d’eux-mêmes, le plus intime, à d’autres qui vont s’en emparer au prétexte de le faire connaître ? Qu’est-ce que ça veut dire, éditer des livres ? Ou en refuser ? Comment et pourquoi devient-on éditeur ? Parce qu’on est un philanthrope, un pervers ? Pour attacher son nom a plus grand que soi ? Parce qu’on est un enfant qui n’a pas grandi ?

    Présenté par Patrice Ruellan, enseignant à l’IUT Métiers du livre.

    En partenariat avec l’IUT Métiers du livre.

    Éditeur

    Séances

    • vendredi 9 février à 14h00
  • PEGGY SUE S'EST MARIÉE

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUEL AMOUR ?"

    Peggy Sue got Married (USA, 1987) 1h40 – DVD
    Real. Francis Ford Coppola
    Int. Kathleen Turner, Nicolas Cage, Barry Miller, Kevin O’Connor…

    En 1985, Peggy Sue se rend à une fête déguisée sur le thème des années 1960 organisée par les anciens de son lycée. Elle y retrouve son mari, Charlie, dont elle est en train de divorcer, ainsi qu’un ancien amour. Au cours de la soirée, elle s’évanouit subitement et se réveille, dans la continuité du bal, en 1960…

    À travers ce voyage dans le temps, Coppola offre une réécriture moderne du genre hollywoodien de la "comédie du remariage".

    Film présenté par Marie Gil
    et précédé à 18h30 d’une conférence de Marie Gil (essayiste et romancière) sur « la poursuite de l’amour » à l’Amphithéâtre de la Verrière – entrée libre.

    En partenariat avec l’Université Populaire du Pays d’Aix, le Collège International de la philosophie, et la ville d’Aix-en-Provence.

    Peggy Sue s'est mariée

    Séances

    • jeudi 22 février à 20h30
  • HÉRITAGES

    PONT DE CULTURE : AIX-BÂALBECK (4E ÉDITION)

    (Fr./Liban, 2015) 1h36 – DCP
    Réal. Philippe Aractingi

    En fuyant une nouvelle fois le Liban en Juillet 2006, le réalisateur Philippe Aractingi prend conscience que, depuis cinq générations, ses ancêtres fuient comme lui les guerres et les massacres. Dans une fresque où se croisent avec légèreté photos, archives et mise en scène ludique, il entreprend le récit des pérégrinations de sa famille à travers le Levant. Un film sur l’exil, la mémoire et la transmission.

    Film en présence de Luc Aractingi, acteur, suivi d’un débat

    En partenariat avec l’Association de Jumelage d’Aix-en-Provence

    Héritages

    Séances

    • vendredi 9 mars à 18h30
  • SÉRÉNADE À TROIS

    CINÉ-CITÉ-PHILO "QUEL AMOUR ?"

    Design for Living (USA, 1933) 1h30 – DCP
    Réal. Ernst Lubitsch
    Int. Gary Cooper, Fredric March, Miriam Hopkins…

    Deux amis artistes font la connaissance d’une charmante jeune femme dans le train qui les conduit à Paris. L’un et l’autre tombent amoureux de leur muse qui déclare qu’aucune relation amoureuse ne doit exister entre eux…

    Film présenté par Laurent de Sutter (Professeur de théorie du droit)
    et précédé à 18h30 d’une conférence de Laurent de Sutter (« Le poly-amour ») à l’Amphithéâtre de la Verrière – entrée libre.

    En partenariat avec l’Université Populaire du Pays d’Aix, le Collège International de la philosophie et la ville d’Aix-en-Provence.

    Sérénade à trois

    Séances

    • jeudi 15 mars à 20h30
  • FÊTE DU COURT MÉTRAGE

    La Fête du court métrage (du 14 au 20 mars) expose la magie du court au plus grand nombre, elle permet à tous de découvrir le court métrage au travers de projections partout en France mais aussi à l’international.

    Le programme de la soirée :

    - May Day de Olivier Magis et Fedrik de Beul (Bel., 2017) 22 min
    - L’île Jaune de Léa Mysius et Paul Guihlaume (Fr., 2015) 29 min
    - Pépé le Morse de Lucrèce Andreae (Fr., 2017) 14 min
    - Retour à Genoa City de Benoît Grimalt (Fr., 2017) 29 min

    En partenariat avec le Festival Tous courts et sur une proposition de Cinémas du sud dans le cadre de son programme « Vers le Sud ».

    Fête du court métrage

    Séances

    • lundi 19 mars à 20h00
  • ATLAL

    REGARD SUR L'ALGÉRIE

    (Fr./Alg., 2017) 1h51 – DCP
    Réal. Djamel Kerkar

    Atlal est un voyage poétique dans l’Algérie contemporaine, dans lequel Djamel Kerkar interroge les ruines et les différents générations du village d’Oulled Allal, afin d’illustrer le traumatisme de la mémoire et la manière dont la jeunesse algérienne tente aujourd’hui de s’en extraire.

    Suivi d’un débat avec le réalisateur.

    En partenariat avec Aflam

    Atlal

    Séances

    • mardi 27 mars à 20h00
  • BLAST OF SILENCE

    SÉANCE "COUP DE COEUR"

    (USA, 1961) 1h17 – DCP
    Réal. Allen Baron
    Int. Allen Baron, Molly McCarthy, Larry Tucker…

    Retiré des affaires depuis quelques temps, Frankie Bono, tueur à gages, revient à New York pour un dernier contrat : l’assassinat d’un gangster de seconde zone. Lors de sa traque, il s’emploie à éviter tout contact avec sa future victime…

    Un film noir à petit budget qui explore un New York jazzy, éclairé par un noir et blanc cru et hivernal, dans la lignée de Shadows de Cassavetes, et préfigure aussi le New York de Mean Streets de Scorsese.

    Autre séance dimanche 15 avril à 17h45

    Blast of Silence

    Séances

    • jeudi 12 avril à 20h30
    • dimanche 15 avril à 17h45
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre