institut

COURS DE CINÉMA

- Au premier semestre, avec Thierry Roche : « Histoires d’Allemagne ».
Le cours de cette année sera consacré au cinéma documentaire allemand. Certaine séances s’attacheront à des figures majeures, Kluge, Farocki, Herzog, d’autres seront thématiques, toutes tenteront de comprendre comment et à quel prix un territoire éclaté et en ruine, bientôt divisé, tout à la fois obsédé par l’oubli et rongé par la mémoire, s’est finalement reconstruit pour devenir le pays que nous connaissons aujourd’hui.

Les films programmés permettront une réflexion sur les différents modes à disposition du cinéma documentaire, de l’expérimentation filmique à l’utilisation du document d’archive, à des fins artistiques et/ou sociétales.

- Au second semestre, avec Caroline Renard et Thierry Millet : « La figuration du temps, quel(s) enjeu(x) pour le cinéma contemporain ? »,
(à partir du 30 janvier 2018)
Après une programmation qui avait pour objectif d’analyser la dimension partageable des signes du temps au cinéma, il s’agira cette année d’approfondir la réflexion sur la figuration de la durée dans le cinéma contemporain. Si le temps reste la « matière première » du cinéma comme l’ont affirmé Jean Epstein, Andrei Tarkovski ou Gilles Deleuze, ne fait-il pas l’objet aujourd’hui de modes de figuration renouvelés ? Le cinéma actuel combine au moins trois héritages temporels. Ses formes de montage portent les traces des expériences de remise en cause des traditions narratives littéraires portées par les cinémas des avant-gardes et de la modernité. Il hérite des effets temporels (étirement du temps, mélanges d’image, accélération de la vitesse…) du cinéma expérimental et de l’art vidéo. Enfin, il est aussi nourri par l’histoire de la télévision et des séries télé. Il s’agira d’interroger les enjeux narratifs, esthétiques, philosophiques et sociaux de la figuration de la durée dans le cinéma actuel. Les dernières technologies ont-elles consolidé ou altéré notre rapport au temps ? Le cinéma prend-il acte de la sensation d’accélération de la vitesse ? Résiste-t-il au contraire à la confiscation du temps qu’interroge la philosophe Marie-Josée Mondzain dans son dernier ouvrage ?

Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre