institut

L’Institut de l’image développe de nombreux partenariats et propose régulièrement des soirées débats avec des intervenants divers, critiques de cinéma, écrivains, artistes.

  • LES ÂMES MORTES

    Mingshui (Fr./Suisse, 2018)
    1e partie : 2h46 / 2e partie : 2h44 / 3e partie : 2h56 – DCP
    Réal. Wang Bing

    Dans la province du Gansu, au nord-ouest de la Chine, les ossements d’innombrables prisonniers gisent dans le désert de Gobi. Qualifiés d’« ultra-droitiers » lors de la campagne politique anti-droitiers de 1957, ils sont morts dans les camps de rééducation de Jiabiangou et de Mingshui. Le film nous propose d’aller à la rencontre des survivants pour comprendre qui étaient ces inconnus et le destin qui fut le leur.

    « Les Âmes mortes est une œuvre essentielle, un travail de mémoire et de recueillement indispensable, élaboré par un grand cinéaste à la recherche de la vérité avec les outils du cinéma, sur l’une des pages les plus sombres de l’Histoire de l’humanité. »

    Olivier Père


    Présenté par Caroline Renard (Maîtresse de conférence en Études Cinématographiques à l’Université d’Aix-Marseille, auteure du livre « Wang Bing, un cinéaste en Chine aujourd’hui ») samedi 17 novembre à 14h30 (1e partie), dimanche 18 à 13h30 (2e partie), dimanche 18 à 17h (3e partie)
    Les Âmes mortes

    Séances

    • mercredi 14 novembre à 14h30
    • samedi 17 novembre à 14h30
    • dimanche 18 novembre à 13h30
    • dimanche 18 novembre à 17h00
    • lundi 19 novembre à 14h30
    • lundi 26 novembre à 14h30
  • LE DÉPART

    "COUP DE COEUR" DU MOIS

    (Bel., 1966) 1h29 – DCP
    Réal. Jerzy Skolimowski
    Int. Jean-Pierre Léaud, Catherine-Isabelle Duport…

    Marc a 19 ans. Garçon coiffeur, il aime les voitures et veut participer au départ d’un rallye qui va avoir lieu dans deux jours. Mais il n’a pas de voiture. Nous allons le suivre pendant 48 heures dans sa course effrénée à travers Bruxelles à la recherche d’un véhicule ou de l’argent pour se le procurer…

    Le Départ

    Séances

    • mercredi 21 novembre à 20h30
    • dimanche 2 décembre à 16h45
  • CINÉ-CONCERT "BERLIN, SYMPHONIE D'UNE GRANDE VILLE"

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (All., 1927) 1h03
    Réal. Walter Ruttmann

    Documentaire avant la lettre, Berlin symphonie d’une grande ville est un essai visuel sur une journée normale de travail dans la ville, une symphonie construite sur le mouvement des hommes et des machines.

    Création musicale Nicolas Cante

    Jeudi 15 novembre à 19h

    Attention, cette séance n’aura pas lieu salle Armand Lunel mais à l’Auditorium du Conservatoire Darius Milhaud

    Tarifs : 8€ (Réduit 5€)

    Ciné-concert "Berlin, Symphonie d'une grande ville"
  • ENFANCE D'UNE VILLE

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 1975) 52 min
    Réal. Eric Rohmer

    Un film sur l’aménagement de la ville nouvelle de Cergy Pontoise. Eric Rohmer et Jean-Paul Pigeat y présentent la problématique du concept de ville nouvelle : cette dernière permet-elle de contrecarrer le développement anarchique de la banlieue parisienne ? Qu’en est-il des conditions de vie pour les habitants ?

    Choisi et présenté par Régis Sauder, cinéaste
    dans le cadre de l’Atelier d’Image de ville

    Enfance d'une ville

    Séances

    • lundi 19 novembre à 18h30
  • KOYAANISQATSI

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Jap., 1983) 1h26 - DCP
    Réal. Godfrey Reggio

    Dans la langue Hopi, Koyaanisqatsi signifie "vie déséquilibrée". Le réalisateur a filmé pendant sept ans des paysages et des villes. Le génie de la conception imaginée par Reggio, la musique envoûtante et indélébile de Glass et les images en accéléré de la frénésie humaine atteignent le comble de la mise en forme artistique.

    Suivi d’un débat entre Pablo Servigne, chercheur, et Thierry Paquot, philosophe de l’urbain

    Koyaanisqatsi

    Séances

    • vendredi 23 novembre à 19h30
  • RETOUR AU PALAIS

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr., 2017) 1h27 - DCP
    Réal. Yamina Zoutat

    C’est une vieille demeure qui compte, dit-on, 6999 portes, 3150 fenêtres et 24 kilomètres de couloirs. Des caves aux greniers, le personnel de la maison s’y affaire à toute heure, pendant que les murs résonnent de ce qui se juge ici, enfants battus, trafics, terrorisme, crimes de sang…
 la cinéaste a longtemps travaillé au Palais de Justice de Paris, comme chroniqueuse judiciaire. Elle y retourne à la veille de son déménagement pour le filmer jusque dans ses recoins interdits.

    Suivi d’un débat avec la réalisatrice

    Retour au Palais

    Séances

    • samedi 24 novembre à 14h00
  • ANDREÏ ROUBLEV

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (URSS, 1966-69) 3h06
    Réal. Andreï Tarkovski
    Int. Anatoli Solonitsyn, Ivan Lapikov, Nikolaï Grinko…

    Film construit en huit tableaux qui évoquent la figure du moine Andreï Roublev, peintre d’icônes, sa création artistique et la Russie du XVe siècle…

    « Je ne voulais ni d’un film historique ni d’un film biographique, mais d’autre chose. Cette autre chose était l’exploration du don poétique du grand peintre russe. J’avais envie d’évoquer (…) la psychologie de la création, et de sonder l’âme et la conscience sociale de l’artiste qui veut créer d’impérissables valeurs spirituelles. »

    Andreï Tarkovski
    Andreï Roublev

    Séances

    • samedi 24 novembre à 16h30
  • LA SAPIENZA

    FESTIVAL IMAGE DE VILLE

    (Fr./It., 2014) 1h40 - DCP
    Réal. Eugène Green

    Alexandre Schmid, architecte brillant en panne d’inspiration, part en Italie pour y trouver le renouveau artistique et spirituel. Il veut y étudier l’oeuvre de Francesco Borromini, qui fut le rival de Bernini. Sa femme Aliénor, dégoûtée par la grossièreté de la société et triste du manque de passion dans son couple, l’accompagne…

    Présenté par Marc Barani

    La Sapienza

    Séances

    • samedi 24 novembre à 20h30
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre