institut

PEDRO ALMODÓVAR

Pour inaugurer cette nouvelle saison et fêter ses trente ans à la Cité du livre, l’Institut de l’image a choisi un cinéaste amoureux du cinéma avec Pedro Almodóvar, dont le dernier film, Douleur et gloire, sélectionné à Cannes, a rencontré un grand succès public et critique. Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 5 septembre à 19h pour un pot de rentrée/anniversaire, qui précédera la projection d’Attache-moi ! à 20h15. Cette soirée sera aussi l’occasion de présenter le site « Séances spéciales » créé par l’association Cinémas du sud/Tilt (https://seances-speciales.fr/).

Tous les films sont en copies neuves restaurées.

Image ci-dessus : tournage de Talons aiguilles (1991)

Pedro Almodóvar
  • PEPI, LUCI, BOM ET AUTRES FILLES DU QUARTIER

    Pepi, Luci, Bom y otras chicas del montón (Esp., 1980) 1h22
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Carmen Maura, Olvido Gara, Eva Siva…

    Pepi, qui cultive de la marijuana dans des pots sur son balcon, est découverte par un flic qui la fait chanter et la viole. Pour se venger elle décide de séduire Luci, la femme du policier…

    Tourné avec des bouts de ficelle, le premier long métrage d’un cinéaste alors encore employé de la compagnie du téléphone. Pepi, Luci, Bom… devient un vrai film culte et reste des mois à l’affiche à Madrid, attirant un public d’aficionados aux séances nocturnes.

    Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier

    Séances

    • mardi 3 septembre à 18h00
    • mercredi 4 septembre à 20h30
    • samedi 7 septembre à 16h20
    • mercredi 11 septembre à 14h00
    • jeudi 12 septembre à 16h10
    • vendredi 20 septembre à 18h45
    • jeudi 26 septembre à 14h00
  • DANS LES TÉNÈBRES

    Entre tinieblas (Esp., 1983) 1h40
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Cristina Sánchez Pascual, Julieta Serrano, Marisa Paredes, Carmen Maura…

    Yolanda, jeune chanteuse de boléro et junkie notoire, se réfugie dans le couvent des Rédemptrices humiliées après la mort de son ami Jorge par overdose. Elle est accueillie avec joie et la mère supérieure lui avoue son admiration pour son art…

    À l’origine, le film devait être retenu pour le Festival de Cannes, mais, selon Almodóvar, « les organisateurs le trouvèrent trop scandaleux, jugeant d’abord son contenu plutôt que le film lui-même. »

    Dans les ténèbres

    Séances

    • mardi 3 septembre à 20h00
    • jeudi 5 septembre à 14h30
    • dimanche 8 septembre à 16h45
    • lundi 16 septembre à 18h00
    • jeudi 19 septembre à 20h30
    • vendredi 27 septembre à 14h00
  • MATADOR

    (Esp., 1986) 1h36
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Assumpta Serna, Antonio Banderas, Carmen Maura…

    L’amour passionnel entre Diego, ex-matador, et Maria, avocate psychopathe, fascinés par la mise à mort…

    « Matador est le premier dédale tauromachique du génie excentrique espagnol. Galerie de névroses et de costumes, florilège de passions et de personnages qui se risquent à la mort pour aimer, le film réunit toutes les passions humaines dont Pedro Almodóvar ne cesse de brandir (et bander) les couleurs. »

    Claudine Le Pallec Marand, Critikat.com
    Matador

    Séances

    • mercredi 4 septembre à 14h30
    • vendredi 6 septembre à 18h20
    • lundi 9 septembre à 20h30
    • dimanche 15 septembre à 14h30
    • jeudi 19 septembre à 16h45
    • mardi 24 septembre à 18h00
    • samedi 28 septembre à 16h45
  • FEMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS

    Mujeres al borde de un ataque de « nervios » (Esp., 1987) 1h30
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Carmen Maura, Julieta Serrano, Antonio Banderas, Rossy de Palma…

    Pepa fait du doublage de films dans un studio de Madrid. Iván, un de ses collègues, est devenu son amant. Un soir, en rentrant chez elle, la jeune femme trouve un message sur son répondeur. C’est Iván, qui lui annonce froidement qu’il la quitte…

    « J’avais envie de faire une adaptation très libre du monologue de Cocteau, La Voix humaine. À l’inverse de Cocteau, j’ai donné une voix au partenaire absent ; j’en ai même fait un expert en matière de voix, un professionnel du doublage. »

    Pedro Almodóvar
    Femmes au bord de la crise de nerfs

    Séances

    • mercredi 4 septembre à 16h30
    • samedi 7 septembre à 14h30
    • mardi 10 septembre à 20h30
    • lundi 16 septembre à 14h00
    • jeudi 19 septembre à 18h40
    • mercredi 25 septembre à 20h45
  • ATTACHE-MOI !

    ¡ Átame ! (Esp., 1990) 1h40
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Victoria Abril, Antonio Banderas, Rossy de Palma…

    Ricki sort de l’hôpital psychiatrique, avec des rêves de normalité bourgeoise. Il décide de trouver une femme pour fonder une famille. L’heureuse élue ? Ricki l’a trouvée en la personne de Marina, une ancienne actrice porno, qu’il séquestre…

    « La parfaite entente physique [de Ricki et Marina] est l’occasion de l’une des scènes les plus célèbres du cinéma d’Almodóvar, une célébration joyeuse du rapport charnel. Le tout fait d’Attache-moi ! le plus optimiste des films sadomasochistes, "presque un conte de fées romantique", dira son réalisateur. »

    Florence Colombani, Le Monde


    Jeudi 5 septembre à 20h15 (pot de rentrée/anniversaire à 19h pour les 30 ans de l’Institut de l’image)
    Attache-moi !

    Séances

    • jeudi 5 septembre à 20h15
    • lundi 9 septembre à 14h00
    • mercredi 11 septembre à 16h00
    • vendredi 20 septembre à 20h30
    • lundi 23 septembre à 16h15
    • mercredi 25 septembre à 16h15
    • samedi 28 septembre à 18h35
  • TALONS AIGUILLES

    Tacones lejanos (Esp./Fr., 1991) 1h53
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Victoria Abril, Marisa Paredes, Miguel Bosé…

    Après des années d’absence, Becky Del Paramo, célèbre chanteuse pop des années soixante, rentre à Madrid. C’est pour trouver sa fille, Rebecca, mariée à un de ses anciens amants, Manuel…

    « Superbe mélodrame sur fond d’enquête policière, Talons aiguilles est un hommage aux films hollywoodiens de Douglas Sirk et d’Alfred Hitchcock. Le scénario fait aussi allusion à la vie privée de la mythique star américaine Lana Turner, mêlée à un fait-divers criminel et familial dans les années 50. »

    Olivier Père, Arte.tv
    Talons aiguilles

    Séances

    • mercredi 4 septembre à 18h20
    • samedi 7 septembre à 20h30
    • dimanche 15 septembre à 16h30
    • jeudi 19 septembre à 14h30
    • lundi 23 septembre à 20h40
    • dimanche 29 septembre à 14h30
  • KIKA

    (Esp., 1994) 1h52
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Veronica Forqué, Peter Coyote, Victoria Abril, Rossy de Palma…

    Kika, maquilleuse pleine de vie, vit à Madrid avec Ramón, un photographe hanté par le suicide de sa mère. Ils s’aiment mais ne se comprennent pas toujours. Elle a aussi une amie coiffeuse, Amparo, et un amant, Nicholas, qui n’est autre que le beau-père de Ramón. Un jour, Kika est violée par un acteur porno évadé de prison…

    Une comédie déchaînée et bariolée qui mêle à nouveau le polar au mélo, dans une veine plus parodique.

    Kika

    Séances

    • jeudi 5 septembre à 16h30
    • vendredi 6 septembre à 20h15
    • vendredi 13 septembre à 14h00
    • mardi 17 septembre à 18h00
    • samedi 21 septembre à 16h45
    • mercredi 25 septembre à 14h00
  • TOUT SUR MA MÈRE

    Todo sobre mi madre (Esp./Fr., 1999) 1h41
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Cecilia Roth, Marisa Paredes, Candela Peña…

    Manuela, infirmière, vit seule avec son fils Esteban, passionné de littérature, qui pour son anniversaire l’invite au théâtre pour voir Un tramway nommé désir. À la sortie, elle lui raconte qu’elle a interprété cette pièce avec son père dans le rôle de Kowalsky. Esteban ne sait rien de cet homme…

    « Si par passion on entend un sentiment qui envahit tout, Pedro Almodóvar « est » la passion. C’est cette passion qui le pousse à écrire ces histoires si originales, si singulières, si baroques. »

    Marisa Paredes
    Tout sur ma mère

    Séances

    • vendredi 6 septembre à 14h00
    • lundi 9 septembre à 18h20
    • mercredi 11 septembre à 20h00
    • mercredi 18 septembre à 16h30
    • samedi 21 septembre à 18h50
    • dimanche 22 septembre à 16h45
    • vendredi 27 septembre à 20h30
  • PARLE AVEC ELLE

    Habla con ella (Esp., 2002) 1h52
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Javier Camara, Dario Grandinetti, Leonor Watling…

    Benigno, un jeune infirmier, et Marco, un écrivain d’une quarantaine d’années, se rendent, chacun de son côté, à un spectacle de Pina Bausch, Café Müller. Ils sont assis l’un à côté de l’autre. La pièce est si émouvante que Marco éclate en sanglots…

    « Parle avec elle est un ample chant mélancolique sur la chair et l’esprit, le désir et les sentiments, la foi et la folie, l’art et la mort. »

    Serge Kaganski, Les Inrockuptibles
    Parle avec elle

    Séances

    • vendredi 6 septembre à 16h00
    • dimanche 8 septembre à 14h30
    • jeudi 12 septembre à 20h30
    • mercredi 18 septembre à 18h30
    • lundi 23 septembre à 14h00
    • jeudi 26 septembre à 18h00
  • LA MAUVAISE ÉDUCATION

    La mala educación (Esp., 2004) 1h50
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Gael Garcia Bernal, Fele Martinez, Daniel Giménez cacho…

    Deux garçons, Ignacio et Enrique, découvrent l’amour, le cinéma et la peur dans une école religieuse au début des années 60. Le père Manolo, directeur de l’institution et professeur de littérature, est témoin et acteur de ces premières découvertes…

    « Un ouragan narratif où, symptomatiquement, un scénario tient lieu de ciment (…) La force d’Almodóvar, sa constance : une sobre manie du mythe qui fait de ses films d’insatiables usines esthétiques. »

    François Bégaudeau, Les Cahiers du cinéma
    La Mauvaise éducation

    Séances

    • samedi 7 septembre à 18h15
    • jeudi 12 septembre à 14h00
    • vendredi 13 septembre à 20h45
    • dimanche 22 septembre à 14h30
    • mardi 24 septembre à 20h00
    • vendredi 27 septembre à 16h00
  • VOLVER

    (Esp. 2006) 2h01
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Penélope Cruz, Carmen Maura, Lola Dueñas…

    Madrid et les quartiers de la classe ouvrière, où les immigrés des différentes provinces espagnoles partagent leurs rêves, leur vie et leur fortune avec une multitude d’ethnies étrangères. Ici, trois générations de femmes survivent grâce à leur bonté, à leur audace et à une vitalité sans limites…

    Considéré comme un grand directeur d’actrices, Almodóvar permet avec Volver aux six actrices principales du film de recevoir ex-aequo le prix d’interprétation féminine au festival de Cannes 2006.

    Volver

    Séances

    • lundi 9 septembre à 16h00
    • vendredi 13 septembre à 18h30
    • lundi 16 septembre à 20h00
    • vendredi 20 septembre à 16h20
    • samedi 21 septembre à 20h45
    • samedi 28 septembre à 14h30
  • LA PIEL QUE HABITO

    (Esp., 2011) 2h
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Elena Anaya, Antonio Banderas, Marisa Paredes…

    Le docteur Ledgard, éminent chirurgien esthétique, se consacre corps et âme à la création d’une nouvelle peau, grâce à laquelle il aurait pu sauver son épouse, qui s’est suicidée après un accident l’ayant laissée gravement brûlée. Son invention va lui permettre d’assouvir une terrible vengeance…

    « La piel que habito est l’un des films les plus sombres d’Almodóvar, crissant dans les amours morbides qu’il dessine, horrifique dans les codes cinématographiques qu’il emprunte. (…) Assurément, le titre ne ment pas : cette peau est vraiment très habitée. »

    Jean-Marc Lalanne, Les Inrockuptibles
    La piel que habito

    Séances

    • mardi 10 septembre à 18h00
    • vendredi 13 septembre à 16h10
    • mardi 17 septembre à 20h15
    • samedi 21 septembre à 14h30
    • lundi 23 septembre à 18h20
    • vendredi 27 septembre à 18h10
  • DOULEUR ET GLOIRE

    Dolor y gloria (Esp., 2019) 1h52
    Réal. Pedro Almodóvar
    Int. Antonio Banderas, Penélope Cruz, Asier Etxeandia…

    Retiré des plateaux de tournage, isolé, Salvador Mallo, réalisateur à succès, se souvient de son enfance au contact de sa mère et retrouve des amis acteurs perdus de vue depuis plus de trente ans. Ces retrouvailles nostalgiques vont lui donner la matière de son nouveau film…

    « La première force du film d’Almodóvar est d’être dans le double mouvement, intérieur et antérieur. Parce que Douleur et gloire ramène peut-être le cinéma à sa forme originelle : une reconstruction du souvenir. »

    Maryline Alligier, Culturopoing.com
    Douleur et gloire

    Séances

    • mercredi 11 septembre à 18h00
    • lundi 16 septembre à 15h50
    • mercredi 18 septembre à 20h40
    • vendredi 20 septembre à 14h00
    • jeudi 26 septembre à 15h45
    • samedi 28 septembre à 20h40
    • dimanche 29 septembre à 16h45
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre