institut

« En vingt films, et autant de chefs-d’œuvre, Joseph L. Mankiewicz s’est installé au panthéon des plus grands réalisateurs hollywoodiens. Après avoir été dialoguiste et producteur, il met en scène ses propres scénarios, écrits d’une plume vive et acérée. Il fait tourner les plus grands – Ava Gardner, Marlon Brando, Humphrey Bogart, Bette Davis, Henry Fonda… –, décortique les rapports humains et moque avec finesse les différences sociales. Mais surtout, de L’Aventure de madame Muir à La Comtesse aux pieds nus (…), il filme ses actrices, les femmes, la Femme, avec virtuosité et élégance, dans un style si parfait qu’il en devient invisible. »

Murielle Joudet (programme de la Cinémathèque française)


Image ci-dessus : Liz Taylor dans Soudain, l’été dernier (1959)
Joseph Mankiewicz
  • QUELQUE PART DANS LA NUIT

    Somewhere in the Night (USA, 1946) 1h50 – copie 35 mm
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. John Hodiak, Nancy Guild, Richard Conte…

    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, George Taylor, soldat amnésique, tente de reconstituer son passé. Pour tout indice, il dispose de deux lettres : l’une signée par une femme, l’autre par un certain Larry Cravat, un détective véreux accusé de meurtre…

    « Cette histoire d’un homme à la recherche de la vérité et, à travers elle, de sa propre identité, ne pouvait que passionner le futur cinéaste de (…) La Comtesse aux pieds nus, qui a toujours souhaité découvrir la vérité au-delà des apparences. »

    Patrick Brion
    Quelque part dans la nuit

    Séances

    • mercredi 11 décembre à 16h20
    • samedi 14 décembre à 14h30
    • mercredi 18 décembre à 18h30
    • vendredi 20 décembre à 16h10
    • lundi 23 décembre à 16h15
    • jeudi 26 décembre à 20h30
    • lundi 30 décembre à 14h00
  • L'AVENTURE DE MADAME MUIR

    The Ghost & Mrs Muir (USA, 1947) 1h44 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. Gene Tierney, Rex Harrison, George Sanders…

    En Angleterre, au XIXe siècle, Lucie Muir, une jeune veuve, s’installe au bord de la mer avec sa fille et sa servante dans un cottage réputé hanté par le fantôme du Capitaine Gregg. Loin d’être terrorisée, elle est au contraire fascinée à l’idée d’habiter avec un fantôme…

    « Premier grand chef d’œuvre de Mankiewicz, L’Aventure de Mme Muir fait partie de ces grands classiques qui ont marqué l’histoire du mélodrame d’après-guerre. »

    Clément Graminiès, Critikat.com
    L'Aventure de madame Muir

    Séances

    • mercredi 11 décembre à 20h30
    • dimanche 15 décembre à 14h30
    • mercredi 18 décembre à 16h30
    • lundi 23 décembre à 18h20
    • jeudi 26 décembre à 16h00
    • vendredi 27 décembre à 20h30
    • samedi 4 janvier 2020 à 16h00
  • LA MAISON DES ÉTRANGERS

    House of Strangers (USA, 1949) 1h41 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. Edward G. Robinson, Susan Hayward, Richard Conte, Debra Paget…

    New York, 1939. Max Monetti est libéré après une peine de sept ans purgée à la place de son père. Il se réfugie dans la maison familiale où il se remémore le passé tout en préparant sa revanche sur ses frères…

    Un film Noir sur fond de tragédie familiale, dont le personnage d’Edward G. Robinson s’inspire, selon Patrick Brion, de la vie de l’un des plus grands banquiers américains.

    La Maison des étrangers

    Séances

    • mercredi 11 décembre à 18h30
    • jeudi 12 décembre à 20h30
    • dimanche 15 décembre à 16h40
    • vendredi 20 décembre à 14h00
    • vendredi 27 décembre à 16h15
    • lundi 30 décembre à 20h30
  • L'AFFAIRE CICÉRON

    Five Fingers (USA, 1951) 1h48 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. James Mason, Danielle Darrieux, Michael Rennie…

    En 1944, Diello sert un ambassadeur anglais à Ankara, en Turquie. Il en profite pour livrer des photographies de documents secrets alliés aux Nazis sous un nom de code : Cicéron…

    « Petit bijou finement ciselé, L’Affaire Cicéron a toutes les qualités de la plupart des films de Mankiewicz : élégance et précision de la mise en scène, brio, dialogues sophistiqués et ironiques, etc. »

    J-B Morain, Les Inrockuptibles
    L'Affaire Cicéron

    Séances

    • samedi 14 décembre à 20h00
    • lundi 16 décembre à 14h00
    • dimanche 22 décembre à 16h50
    • lundi 23 décembre à 20h30
    • vendredi 27 décembre à 18h20
    • lundi 30 décembre à 16h10
    • jeudi 2 janvier 2020 à 14h30
  • JULES CÉSAR

    Julius Caesar (USA, 1952) 2h – copie 35 mm
    Réal. Joseph L. Mankiewicz, d’après Shakespeare
    Int. Marlon Brando, James Mason, John Gielgud, Deborah Kerr…

    Rome en 44 avant J.-C. Lorsque Jules César tombe sous les coups de Brutus, une guerre fratricide s’engage entre les partisans de celui-ci et ceux de Marc Antoine…

    Mankiewicz révèle Marlon Brando en tant que grand acteur shakespearien : un véritable pari tenté – et brillamment réussi – par Mankiewicz, avec cette adaptation à la prestigieuse distribution.

    Jules César

    Séances

    • vendredi 13 décembre à 14h30
    • mercredi 18 décembre à 20h30
    • dimanche 22 décembre à 14h30
    • samedi 28 décembre à 17h15
    • lundi 30 décembre à 18h15
    • samedi 4 janvier 2020 à 20h30
  • LA COMTESSE AUX PIEDS NUS

    The Barefoot Contessa (USA, 1954) 2h11 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. Ava Gardner, Humphrey Bogart, Edmond O’Brien, Valentina Cortese…

    Lors des funérailles de la comtesse Torlato-Favrini, le réalisateur Harry Dawes se souvient de la défunte, depuis le jour où il l’a rencontrée alors qu’elle dansait dans un cabaret sous le nom de Maria Vargas…

    L’un des titres mythiques de Mankiewicz, Ava Gardner dans l’un de ses plus beaux rôles, et un film désenchanté sur le rêve hollywoodien.

    La Comtesse aux pieds nus

    Séances

    • vendredi 13 décembre à 17h00
    • jeudi 19 décembre à 17h30
    • vendredi 20 décembre à 20h30
    • mardi 24 décembre à 14h30
    • samedi 28 décembre à 20h00
    • vendredi 3 janvier 2020 à 14h30
    • dimanche 5 janvier 2020 à 17h00
  • BLANCHES COLOMBES ET VILAINS MESSIEURS

    Guys And Dolls (USA, 1955) 2h30 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz
    Int. Marlon Brando, Frank Sinatra, Jean Simmons……

    Nathan Detroit, propriétaire d’un tripot new-yorkais, doit trouver de l’argent au plus vite. Il propose à un joueur invétéré un pari extravagant : emmener dîner le soir même à La Havane une jeune femme œuvrant pour l’Armée du salut…

    Quatre nominations aux oscars pour cette adaptation d’une comédie musicale de Broadway, seule incursion dans le genre pour Mankiewicz (et pour Brando).

    Blanches colombes et vilains messieurs

    Séances

    • jeudi 12 décembre à 14h30
    • samedi 14 décembre à 17h00
    • mardi 17 décembre à 19h30
    • samedi 21 décembre à 14h30
    • dimanche 29 décembre à 14h30
    • vendredi 3 janvier 2020 à 17h00
  • UN AMÉRICAIN BIEN TRANQUILLE

    The Quiet American (USA, 1958) 2h – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz, d’après un roman de Graham Greene
    Int. Audie Murphy, Michael Redgrave, Claude Dauphin, Giorgia Moll…

    Durant la guerre d’Indochine, un citoyen américain est retrouvé mort. Les soupçons de l’inspecteur Vigot se portent rapidement sur un journaliste dont l’épouse s’était éprise de l’Américain…

    « Le film le plus étrange et déroutant de Mankiewicz, passionnant comme un roman à énigme. Mais ce roman ne contient pas à proprement parler d’énigme : il est lui-même tout entier une énigme. »

    Jacques Lourcelles
    Un Américain bien tranquille

    Séances

    • lundi 16 décembre à 16h10
    • jeudi 19 décembre à 20h00
    • mardi 24 décembre à 17h00
    • vendredi 27 décembre à 14h00
    • vendredi 3 janvier 2020 à 20h00
    • samedi 4 janvier 2020 à 18h10
  • SOUDAIN, L'ÉTÉ DERNIER

    Suddenly, Last Summer (USA, 1959) 1h54 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz, d’après Tennessee Williams
    Int. Elizabeth Taylor, Katharine Hepburn, Montgomery Clift…

    Le docteur Cukrowicz exerce la neurochirurgie dans des conditions précaires. Une riche veuve propose de léguer un million de dollars à son établissement, à condition que Cukrowicz pratique une lobotomie sur sa nièce…

    « [Mankiewicz] tord, éparpille et reconstruit l’œuvre de T. Williams, (…) la colore d’un noir d’encre entre mythologie et tragédie grecque. » (Cinémathèque française)

    Présenté par Jean-Michel Durafour, professeur de cinéma, vendredi 13 décembre à 19h30

    Soudain, l'été dernier

    Séances

    • vendredi 13 décembre à 19h30
    • lundi 16 décembre à 18h30
    • mardi 17 décembre à 14h30
    • samedi 21 décembre à 17h30
    • lundi 23 décembre à 14h00
    • dimanche 29 décembre à 17h20
    • jeudi 2 janvier 2020 à 19h45
  • GUÊPIER POUR TROIS ABEILLES

    The Honey Pot (USA, 1967) 2h11 – DCP
    Réal. Joseph L. Mankiewicz, d’après le roman de Fred Knott
    Int. Rex Harrison, Susan Hayward, Cliff Robertson…

    Le très riche Cecil Fox puise dans la représentation de "Volpone", pièce de Ben Jonson, l’idée de se moquer de ceux qui, sous couvert de l’amitié, n’en veulent qu’à son argent. Pour l’assister dans sa mystification, il engage un acteur au chômage…

    « Cecil Fox vole à Mankiewicz sa fonction de director : les récits s’emboîtent et le film semble échapper à son créateur, lequel, jonglant avec son art, ne reprend le contrôle qu’in extremis. L’un des délices de spectateur est de se perdre dans ce dédale de narrations. »

    N.T. Binh
    Guêpier pour trois abeilles

    Séances

    • mardi 17 décembre à 16h45
    • samedi 21 décembre à 20h00
    • jeudi 26 décembre à 18h00
    • samedi 28 décembre à 14h30
    • jeudi 2 janvier 2020 à 17h00
    • dimanche 5 janvier 2020 à 14h30
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre