institut

La ressortie en copies numériques de plusieurs de ses films est l’occasion de revenir sur l’œuvre de Tsai Ming-liang, cinéaste de l’intime, cinéaste de la nuit, de la pluie, de la solitude urbaine, et du corps, à l’esthétique sensuelle.

Image ci-contre : Goodbye, Dragon Inn (2004)

Tsai Ming-liang
  • LES REBELLES DU DIEU NÉON

    Qing shao nian nuo zha (Taïwan, 1992) 1h46 – DCP
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Chao-jung Chen, Chang-bin Jen, Kang-sheng Lee…

    Kan-sheng passe son temps à déambuler dans les rues de Taipei à pied ou en mobylette. Un jour, alors qu’il circule exceptionnellement dans le taxi de son père, il remarque un jeune homme à moto…

    Le premier film de Tsai Ming-liang tourné pour le cinéma, qui pose les bases de l’œuvre à venir.

    Les Rebelles du dieu néon
  • VIVE L'AMOUR

    Aiqing wansui (Taïwan, 1994) 1h59 – DCP
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Lee Kang-sheng, Yang Kuei-mei, Chen Chao-jung…

    L’histoire de trois personnages : une femme qui vit seule et a besoin d’être aimée, un jeune homosexuel qui a envie de tomber amoureux et un jeune homme qui ne recherche ni l’un, ni l’autre…

    « Le Lion d’or à Venise pour Vive l’amour en 1994 a placé Tsai Ming-liang dans la cour des cinéastes remarqués, et confirmé surtout la dense élégance du dispositif mis en place par le cinéaste. Une fois de plus, dans ce film important (…) ce sont les corps des acteurs qui racontent l’histoire. »

    Bernard Payen
    Vive l'amour
  • LA RIVIÈRE

    He liu (Taïwan, 1997) 1h55 – DCP
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Tien Miao, Lee Kang-sheng, Yi-ching Lu, Ann Hui…

    Après avoir joué lors d’un tournage de film dans une rivière polluée, Hsiao-kang est saisi d’une étrange douleur dans le cou. Aucun médecin ni guérisseur ne parvient à le soulager de son mal.…

    « La Rivière, le 3e film de Tsai Ming-liang, est le long parcours du combattant d’un jeune homme en proie à une douleur incurable. S’y affirme le cinéaste chinois de Taiwan le plus radical du moment, et sans doute le plus dérangeant. »

    Vincent Ostria, Les Inrockuptibles
    La Rivière
  • THE HOLE

    (Taïwan/Fr., 1999) 1h35 – copie 35 mm
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Yang Kuei-mei, Lee Kang-sheng, Miao Ien…

    Taiwan, à l’aube du XXIe siècle. L’île est en proie à une épidémie dont la cause est inconnue. Un homme et une femme sont voisins dans un HLM abandonné. Un trou est creusé entre leurs appartements, et entre eux se crée un lien étrange…

    « Le trou n’est qu’un symbole. Même si le trou sert de moyen de communication, il y a en réalité très peu de communication entre les deux personnages. (…) c’est ça mon seul message : l’homme moderne ne sait pas comment communiquer et ne sait pas non plus comment apprendre à communiquer. »

    Tsai Ming-liang
    The Hole
  • GOODBYE, DRAGON INN

    (Taïwan, 2004) 1h23 – copie 35 mm
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Lee Kang-sheng, Chen Shiang-chyi, Kiyonobu Mitamura…

    Plusieurs personnages se croisent dans un cinéma le soir de la dernière séance avant fermeture définitive. Sur l’écran est projeté Dragon Inn, film chinois à succès des années 60…

    Une salle de cinéma vide, un film de sabre projeté sur l’écran, quelques personnages. Il suffit de peu pour faire un grand film, comme le démontre ici Tsai Ming-liang.

    Goodbye, Dragon Inn
  • LES CHIENS ERRANTS

    (Taïwan/Fr., 2013) 2h18 – DCP
    Réal. Tsai Ming-liang
    Int. Lee Kang-sheng, Lu Yi-ching, Lee Yi-cheng…

    Un père et ses deux enfants vivent en marge de Taïpei, entre les bois et les rivières de la banlieue et les rues pluvieuses de la capitale. Le jour, le père gagne sa vie en faisant l’homme sandwich pendant que son fils et sa fille hantent les centres commerciaux à la recherche de nourriture…

    « [Un] film sublime, qui organise la circulation entre le monde des vivants et celui des morts, entre espace physique et espace mental, entre rêve et réalité. »

    Isabelle Regnier, Le Monde
    Les Chiens errants
Institut de l'image
Cité du livre 8 - 10, rue des Allumettes 13098 Aix-en-Provence cedex 2 - 04 42 26 81 82
Institut de l'image Cité du livre